eCampus       Webmail


Kinésithérapie

Identification de la formation
   
Intitulé de la section Kinésithérapie  
   
Type d'enseignement  Type long  
Catégorie d'enseignement supérieur  Catégorie Paramédicale  
Secteur d'enseignement  Santé Secteur 2
Domaine d'enseignement  Sciences de la motricité Domaine 16 
Grade(s) académique(s) Bachelier  Niveau 6 
  Master Niveau 7

 

Le master en Kinésithérapie propose une offre d’enseignement diversifiée et adaptée au marché de l’emploi. Cet enseignement dont la dimension humaine est à souligner prépare les étudiants à être des citoyens actifs dans une société démocratique, à aborder sereinement leur carrière future, tout en garantissant leur épanouissement personnel. Cette formation crée et maintient une large base et un haut niveau de connaissances, elle stimule en permanence la recherche et l’innovation. 

Cette profession est réglementée, elle est couverte par le système de reconnaissance des qualifications professionnelles instauré par des directives Européennes. 

Le kinésithérapeute est un professionnel de la santé, plus particulièrement de l’art de guérir. Le grade de master en Kinésithérapie peut donner accès au titre de Kinésithérapie tel que défini dans l’Arrêté royal n°78 du 10/11/1967 relatif à l'exercice des professions des soins de santé (M.B. du 14/11/1967). 

Cette formation correspond au niveau 7 du Cadre Européen de Certification (CEC). Le kinésithérapeute est un collaborateur privilégié du médecin dans la réadaptation des patients de tous âges présentant les pathologies les plus diverses et ce, au moyen de différentes méthodes.

Santé, disponibilité, maîtrise de son corps et goût des contacts sociaux sont ses atouts indispensables. 

De nombreux kinésithérapeutes francophones travaillent en tant qu'indépendants dans leur propre cabinet. Ces kinésithérapeutes ne sont pas liés à une institution donnée : ils peuvent également exercer dans les maisons de repos, les hôpitaux, les centres de réadaptation, les institutions spécialisées, les centres sportifs ou encore les clubs sportifs. Leur champ d’intervention couvre tous les domaines de spécialités médicales. 

Les valeurs véhiculées par le kinésithérapeute comme l’altruisme, le respect de la personne, de la responsabilité, la rigueur, l’autonomie, l’esprit critique et l’esprit de recherche sont les bases morales représentant l’éthique de la profession. Ces valeurs seront transmises aux étudiants tout au long de leur formation.

Imprimer