Niveau d'étude : Master
Durée : 4 ans
ECTS : 240 crédits

Inscription

Si vous avez votre résidence principale en Belgique, vous pouvez suivre la procédure suivante :

Quand puis-je m'inscrire ?
  • Sur place, les inscriptions se dérouleront sur rendez-vous la première quinzaine de juillet et reprendront après le 12 août, jusqu’au 30 septembre 2024. Les bureaux d'inscription seront accessibles du lundi au jeudi, entre 9h et 12h et entre 13h30 et 16h ainsi que le vendredi matin, de 9h à 12h.

Les secrétariats des différentes implantations font office de bureaux d'inscription. 
Prenez rendez-vous là où est organisée votre formation.
 

Quand mon inscription sera-t-elle effective ?

Pour que son inscription soit régulière, l’étudiant doit remettre l’ensemble des documents nécessaires et s'acquitter des droits d'inscription (minimum 50 € d’acompte et 55 € de frais administratifs).

Pour votre facilité, des terminaux Bancontact sont mis à votre disposition au sein des secrétariats.

Tant que ces formalités ne sont pas accomplies, votre inscription n’est pas définitive.

L’étudiant boursier ou présumé boursier est dispensé du paiement de ces montants, pour autant qu’il fournisse au secrétariat, lors de son inscription, la preuve de l’introduction d’une demande d’allocation d’études ou la décision de la Direction des Allocations et Prêts d’études.

Si vous n'avez pas votre résidence principale en Belgique et que vous souhaitez entreprendre des études de Kinésithérapie, vous êtes considéré comme non-résident et devez suivre une procédure particulière afin de vous inscrire. (Les informations seront bientôt disponible)

Attention, chaque étudiant non-résident qui introduit son dossier via la plateforme numérique doit posséder une carte d'identité ou un passeport toujours en cours de validité. La demande d'inscription ne peut être introduite qu'auprès d'une seule institution et pour un seul cursus concerné par le décret non-résident. Dans le cas contraire, il sera exclu.

Les frais d'inscription à ce master comprennent le minerval et les frais administratifs. Ils s'élèvent, sous réserve, à:

1er bloc: 406 €
2e bloc: 406 €
3e bloc: 510 €
4e bloc: 510 €

Il s’agit du montant minimum légal fixé par la Fédération Wallonie – Bruxelles. Attention, les droits d’inscription constituent une partie des frais inhérents aux études. Des coûts supplémentaires seront nécessaires au bon déroulement de la formation (stage, matériel, documents). Vous trouverez de plus amples informations au sujet des frais des études dans le tableau reprenant les frais spécifiques, sous réserve, à prendre en compte pour chaque section.

 

Pour l’accès aux études de 1er cycle, bachelier de transition, être en possession soit :

a. d'un Certificat de l'Enseignement Secondaire Supérieur (CESS) de plein exercice ou de promotion sociale, homologué par la Fédération Wallonie Bruxelles avant le 01/01/2008 ou portant le sceau de la Fédération Wallonie Bruxelles pour ceux postérieurs au 01/01/2008

b. d’un certificat ou diplôme de l’enseignement supérieur émanant de la promotion sociale

c. d'un certificat de qualification spécifique à l'enseignement de promotion sociale, accompagné d'un complément de formation générale avec capitalisation en vue de l'obtention du certificat correspondant au CESS

d. d’une attestation de succès à un examen d’admission organisé par les Hautes Ecoles, universités, jury communauté française, donnant accès aux études de secteurs ou domaines du cursus qu’elle indique

e. d’un des documents mentionnés en ab ou d, délivrés par les communautés flamande ou germanophone ou l’Ecole Royale Militaire

f. d'un titre étranger reconnu équivalent à a ou b (Baccalauréat,...)

Pour l’accès aux études de 2e cycle, master, être en possession soit :

a. d'un grade académique de 1er cycle du même cursus

b. d’un même grade académique de 2e cycle, mais avec une autre finalité

c. d’un grade académique de 1er ou 2e cycle de type long, en vertu d’une décision des autorités académiques et aux conditions complémentaires qu’elles fixent (maximum 60 crédits complémentaires)

d. d’un grade académique étranger reconnu équivalent à ceux ci-dessus

e. d’un grade académique de 1er cycle de type court en vertu d’une décision du gouvernement, des autorités académiques et aux conditions qu’elles fixent (maximum 60 crédits complémentaires)

f. d’un grade académique étranger reconnu équivalent au point e

g. Les étudiants visés à l’article 100, §2, 3° et 4° du Décret définissant le Paysage de l’enseignement supérieur ont également accès aux études de 2e cycle :

  • s’il leur reste plus de 15 crédits du 1er cycle à acquérir, alors seulement 60 crédits du 2e cycle sont valorisables
  • s’il leur reste 15 crédits ou moins du 1er cycle à acquérir, alors possibilité de valoriser jusqu’à 90 crédits du 2e cycle