eCampus       Webmail


Biotechnologie

La biotechnologie forme des spécialistes capables de participer au développement des nouvelles technologies dans l’amélioration des espèces végétales et animales, la production des substances à usage thérapeutique et le domaine alimentaire.

Cette discipline tire profit des propriétés de molécules biologiques ou d’organismes vivants dans des applications diverses et variées comme :

  • les enzymes, puissants accélérateurs de réactions, elles consomment peu d’énergie et sont très spécifiques, elles peuvent être produites par des micro-organismes et sont biodégradables. Elles sont très exploitées dans l’industrie de la détergence et l’agroalimentaire.
  • les micro-organismes, pour leur capacité à transformer différents substrats, sont notamment utilisés dans divers procédés avec un objectif de développement durable puisque certaines substances polluantes peuvent être éliminées.
  • l’accès à l’information génétique portée par l’ADN, sa manipulation ou encore sa modification permettent des avancées significatives en médecine : détection de mutation et identification de gène porteur d’une maladie, thérapie génique… 
  • les applications en agriculture sont également nombreuses : ainsi, des plantes transgéniques sont maintenant capables de résister à certains parasites, à la sécheresse…

L’orientation dispensée au sein du département se concentre sur les biotechnologies rouges, vertes et jaunes qui se penchent respectivement sur les secteurs de la médecine, de l’agriculture et de l’environnement.

La formation dote l’étudiant de compétences dans des domaines spécifiques de la biologie et de la biochimie comme la microbiologie alimentaire et industrielle, le génie génétique, l’immunologie, …

L’étudiant acquiert également des savoir-faire pratiques dans les technologies de la discipline :

  • les procédés de fermentation (technologie brassicole, technologie du lait) sont abordés dans divers cours de technologies alimentaires…; 
  • des applications de biologie génétique et de génie génétiqueforment à la purification de l’ADN, au clonage moléculaire, au séquençage d’ADN…; 
  • des applications de microbiologie industrielle et de génie enzymatique traitent de l’optimisation de bioréacteurs; 
  • l'épuration biologique des eaux et effluents fait également l’objet d’applications; 
  • les techniques de cultures végétales et animalesdonnent une plus-value à la formation puisque le secteur présente une belle croissance. Ce type de cultures se pratique dans des conditions stériles strictes, demandant minutie et dextérité.

Le laborantin biotechnologue travaille dans une niche d’activités spécifiques en évolution constante et en demande toujours accrue d’effectifs.

Les secteurs pharmaceutiques et agroalimentaires sont de grands pourvoyeurs d’emplois pour les technologues spécialisés dans les biotechnologies mais la formation reste suffisamment polyvalente pour permettre l’accès à de nombreux autres secteurs.

Imprimer