eCampus       Webmail


Les élèves du bachelier infirmiers de Condorcet suivent une semaine d'intégration professionnelle

La relation avec le patient, la technicité optimale du geste technique, un atelier d'analyse de l'électrocardiogramme, avoir appris à se poser les bonnes questions... Nos élèves du bachelier infirmier sont formés pour être directement opérationnels sur leurs lieux de stage. La profession est dédramatisée, le stress du début est moins présent.

 

Découvrez les activités présentées lors de la semaine d'intégration professionnelle organisée par le département de la Santé Publique de la Haute École Condorcet.

Ludovic Ghislain, coordinateur de la cellule soins intensifs et aide médicale urgente s'exprime dans ce reportage du service communication de la cellule enseignement. Les étudiants de 3ème bachelier infirmier en soins généraux, ont abordé les aspects plutôt pratiques, en petit groupe, des soins hospitaliers spécialisés, soins d'urgence, soins intensifs et pédiatriques.

Ysaline De Man, étudiante, est heureuse d'avoir vécu cette semaine en immersion où l'on approche mieux les patients. Siméon Blothiaux, étudiant également, relève que l'intérêt est d'éviter des erreurs de débutants.

Jean-François Claes, Maître Assistant, explique l'utilité de transférer la théorie qui a été enregistrée pendant le premier quadrimestre en pratique. Une bonne préparation  pour être opérationnel directement sur les lieux de stage de l'année prochaine.

Imprimer

Bachelier en diététique à Charleroi

En codiplômation avec l’Institut Provincial Lise Thiry

L'ouverture à Charleroi d’un bachelier en diététique (180 crédits) répond aux objectifs stratégiques développés par Charleroi Métropole, qui mène une stratégie de développement territorial notamment au travers de son cluster agroalimentaire « Food - C », visant à accélérer la transition vers une alimentations saine, durable, locale et accessible à tous. 

Cette formation faisant la part belle aux sciences, constitue également une réponse à un besoin sociétal et bénéficie de l'association d’expertises de pointe.

A découvrir dès la rentrée 23/24 à la Haute Ecole Condorcet (Charleroi)

Imprimer

De futurs enseignants avides d'expériences pédagogiques

Ecole des devoirs : de futurs enseignants avides d’expériences pédagogiques !

Au sein de l’enseignement provincial, nous avons évidemment des élèves mais aussi des étudiants qui deviendront au terme de leurs études de futurs enseignants.

Du côté de l’Ecole du Futur, il y a des élèves qui rencontrent, à un moment donné, un besoin en soutien scolaire et du côté de la Haute Ecole Provinciale de Hainaut - Condorcet, des futurs enseignants avides d’expériences pédagogiques.

C’est donc tout naturellement que l’Ecole des devoirs a vu le jour !

Même si l’Ecole du Futur accueille régulièrement des étudiants de la HEPH-Condorcet, et plus particulièrement ceux du Département des Sciences de l’enseignement dans le cadre de leurs stages, il s’agit de la 1re collaboration de ce genre pour la section langues germaniques.

Pour l’instant, l’Ecole des devoirs propose des remédiations en anglais et en néerlandais aux élèves de 2e année commune qui le souhaitent mais dès l’an prochain, les mathématiques, puis le français viendront compléter l’offre de l’Ecole des devoirs.

Concrètement, chaque semaine, les professeurs en charge des cours de langues à l’Ecole du Futur communiquent aux étudiants de la Haute Ecole la matière vue et les difficultés rencontrées par les élèves. Des exercices sont alors mis au point par les étudiants de la Haute Ecole sous la supervision de leurs professeurs de langue.  « Il s’agit essentiellement d’exercices qui visent à réexpliquer l’un ou l’autre point de grammaire mais surtout à faire parler les élèves dans la langue et à les mettre en confiance en vue de l’épreuve orale du CE1D » indique Justine Dufrane, maître-assistante en langues anglaise et espagnole et coordinatrice de la section « langues germaniques ».

Deux ou trois étudiants (de 2e ou 3e année) de la section langues germaniques du Département des Sciences de l’enseignement se relayent ainsi, selon un calendrier précis, afin de proposer des activités précises et correspondant aux besoins ciblés par les enseignants du secondaire. Cette formule d’échange et d’apprentissage bénéficie ainsi aux élèves du secondaire et aux étudiants/futurs enseignants !

Cette Ecole des devoirs vient en complément au soutien scolaire (remédiation spécifique) organisé par l’Ecole du Futur.

En pratique, les séances de remédiation s’organisent les mercredis en petits groupes à l’Ecole du Futur de 12h40 à 14h20. La reprise est prévue dès le mercredi 08/02/2023.

Imprimer

Printemps des sciences 2023

La HEPH – Condorcet s’associe au Printemps des Sciences, le rendez-vous de vulgarisation des sciences en Wallonie et à Bruxelles ! 

« Diversités », c’est le thème retenu en 2023.

 

Le Printemps des Sciences est un événement soutenu par la Fédération Wallonie – Bruxelles. 

Logo Fédération Wallonie-Bruxelles

 

Programmation Printemps des Sciences

 

Imprimer

Musique et développement du langage - appel à contribution

Sébastien Rigoux (professeur d'éducation musicale) et Laurence Demanet (logopède), tous deux maîtres-assistants dans le Département des Sciences logopédiques de la HEPH – Condorcet, sollicitent votre aide dans le cadre du lancement d’une recherche visant à étudier les atouts de la musique partagée chantée en famille sur les interactions parents-enfants et sur le développement du langage lorsque ce dernier présente des difficultés de langage.

L’environnement familial joue un rôle majeur dans le développement des aptitudes communicationnelles de l’enfant. Notamment parce que les parents ajustent leurs comportements en fonction du développement de l’enfant. Malheureusement, ces ajustements naturels peuvent diminuer quantitativement et qualitativement lorsque l’enfant présente des difficultés langagières. L’inadéquation progressive des comportements parentaux risque, à son tour, d’avérer davantage les faiblesses langagières, entrainant ainsi une véritable spirale.

De plus, parallèlement à cette spirale, la fragilité du milieu socio-économique pourrait être à l’origine d’un stress parental impactant négativement la qualité des interactions “parents-enfants”.

Pour tenter de rompre ce cercle vicieux, des programmes logopédiques d’accompagnement parental individuel ont vu le jour. Ces programmes visent tant à améliorer les interactions entre les parents et leur enfant qu’à (re)valoriser le parent dans son rôle.

Si ces programmes favorisent particulièrement la lecture quotidienne d’histoires en raison de son implication directe sur le parcours scolaire, les activités musicales ne semblent pas particulièrement prisées. Or, la musique pris au sens large du terme, dans tous ses aspects et toutes ses formes, constituerait un véritable catalyseur d’aptitudes fondamentales comme la communication, la mémoire, la conscience de soi et la compréhension des autres. S’agissant du rythme musical, ce dernier aurait une implication importante dans la détection des régularités du langage.

A leur connaissance, aucune recherche scientifique ne s’est focalisée spécifiquement sur les divers impacts possibles d’une activité régulière de musique partagée intégrée dans un programme de soutien parental. Leur recherche a pour objet de proposer ce type de soutien parental pour des familles de schémas compositionnels divers au sein desquelles l’un des enfants présente des difficultés langagières.

Pour ce faire, ils recherchent des familles qui acceptent volontairement de participer à l'étude.
Ces familles doivent parler couramment le français (afin de comprendre les exigences du programme d’accompagnement parental), être composées de 2 à 3 enfants maximum dont l’un d’eux est âgé entre 2 ans et 3 ans 11 mois et pour lequel le langage semble être une source d’inquiétude pour les parents, la crèche, l’école ou le pédiatre. En outre, l’enfant ne doit pas avoir été suivi en logopédie et les familles ne doivent pas avoir bénéficié d’un programme d’accompagnement parental.

Cette étude prévoit une dizaine de rencontres en dehors du domicile parental (le local doit encore être défini) échelonnées entre le mois de mai 2023 et le mois de juin 2024 : 1 séance de guidance collective, 1 séance d’observation de chaque famille autour d’un jeu, 1 séance d’évaluation du langage de chaque enfant, 1 séance de modelage, 5 séances consacrées à l’accompagnement parental individuel, et enfin 2 séances d’observations post-étude. Ces rencontres seront bien évidemment programmées en fonction des disponibilités de chaque famille.

Si vous adhérez à ce projet, si vous pensez qu’il peut être porteur pour certaines familles, n’hésitez pas à contacter nos chercheurs. Ils peuvent organiser un moment à votre meilleure convenance afin d’en discuter de vive voix.

Les familles acceptant de participer à l’étude peuvent prendre contact avec l’équipe par e-mail  : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. 

Imprimer