eCampus       Webmail


Logopédie

Identification de la formation
   
Intitulé de la section Logopédie  
   
Type d'enseignement  Type court  
Catégorie d'enseignement supérieur  Catégorie Paramédicale  
Secteur d'enseignement  Sciences humaines et sociales Secteur 1
Domaine d'enseignement  Sciences psychologiques et de l'éducation Domaine 10 
Grade académique Bachelier  Niveau 6 

 

Le grade de bachelier en Logopédie peut donner accès au titre de logopède tel que défini dans l’Arrêté royal du 20/10/1994 relatif au titre professionnel et aux conditions de qualification requises pour l’exercice de la profession de logopède et portant fixation de la liste des prestations techniques et de la liste des actes dont le logopède peut être chargé par un médecin (M.B. du 06/12/1994). 

Le logopède est le thérapeute qui assume la responsabilité de la prévention, de l’évaluation et du traitement des troubles relevant du domaine d’intervention de la logopédie. 

Les troubles concernent autant la parole et le langage, qui sont deux des aspects les plus complexes et les plus élaborés des fonctions cérébrales, que les fonctions auditives, visuelles, cognitives –incluant l’apprentissage – les fonctions oro-myo-fonctionnelles, la respiration, la déglutition, la voix, le fonctionnement tubaire. 

Le logopède conçoit et exécute l’ensemble des actes techniques et thérapeutiques qu’il juge appropriés pour remédier aux anomalies observées, actes techniques et thérapeutiques. 

Toute personne peut, à un moment donné, être en difficulté de communication et avoir besoin de l’aide d’un logopède : personnes présentant des troubles de la voix, de la parole, du langage écrit ou oral, des fonctions cognitives, adultes atteints de certaines maladies ou victimes d’accidents, personnes âgées, malentendants, etc. Le logopède prend donc en charge des patients qui, du fait de leurs troubles de la communication, présentent des problèmes d’insertion et d’inadaptation dans leur milieu familial, scolaire, professionnel ou social. Son objectif sera l’épanouissement et la réhabilitation et réadaptation des patients qui lui sont confiés. 

Le logopède peut exercer dans différents secteurs d’activités : 

  • en qualité d'indépendant(e) en cabinet privé ou au domicile du patient
  • en milieu préscolaire ou scolaire ordinaire de tous les niveaux, dans les écoles d'enseignement spécialisé de tous types (pour handicapés sensoriels, mentaux, moteurs, sociaux, instrumentaux)
  • en milieu hospitalier : oto-rhino-laryngologie, orthodontie, pédiatrie, gériatrie, psychiatrie, neurologie...
  • dans divers organismes tels que les centres psycho-médico-sociaux, les centres de guidance, les maisons  de repos et/ou de soins pour personnes âgées
  • dans les centres de réadaptation
  • dans les centres d’alphabétisation, les écoles de devoirs
  • dans les maternités, les consultations de nourrissons, les crèches, les pouponnières

Le choix d'une telle profession implique le goût des contacts humains, la maîtrise du langage oral et du langage écrit, l'intérêt pour les problèmes médicaux et psychologiques, des aptitudes scientifiques.  La formation a pour objectif de répondre au profil professionnel européen de l'orthophoniste-logopède défini  par le Comité Permanent de Liaison des orthophonistes et logopèdes de l'union européenne (CPOL, 1994).

Cette formation correspond au niveau 6 du Cadre Européen de Certification (CEC). Elle propose une offre d’enseignement adaptée au marché de l’emploi. La dimension résolument humaine de cet enseignement prépare les étudiants à être des citoyens actifs dans une société démocratique, à aborder sereinement leur carrière future, tout en garantissant leur épanouissement personnel. Cette formation crée et maintient une large base et un haut niveau de connaissances.

Imprimer