eCampus       Webmail


Electromécanique

Le bachelier en électromécanique dispose d’une base solide en mécanique et thermodynamique, en électricité et en sciences des matériaux. La finalité électromécanique et maintenance développe des compétences plus approfondies en hydropneumatique, électronique industrielle, automation et organes de machine.

La formation débouchant sur le grade de Bachelier en Electromécanique est organisée dans le cadre du Décret du 31 mars 2004 de la Fédération Wallonie - Bruxelles, définissant l’enseignement supérieur, favorisant son intégration dans l’espace européen de l’enseignement supérieur et refinançant les universités. Il y est précisé que les objectifs généraux de ce type d’enseignement sont : « Préparer les étudiants à être des citoyens actifs dans une société démocratique, préparer les étudiants à leur future carrière et permettre leur épanouissement personnel, créer et maintenir une large base et un haut niveau de connaissances, stimuler la recherche et l’innovation ».

La formation de bachelier en Electromécanique organisée par l’enseignement supérieur de type court correspond au niveau 6 du cadre européen de certifications. En effet, les bacheliers en Electromécanique doivent savoir gérer des activités ou des projets techniques ou professionnels complexes, en faisant preuve de responsabilité dans la prise de décisions dans des contextes professionnels ou d’études imprévisibles. Ils seront aussi amenés à prendre des responsabilités en matière de développement professionnel individuel et collectif.

Les bacheliers en Electromécanique, quelle que soit leur orientation, seront tout particulièrement sensibles, par la nature de leur formation, aux valeurs sociétales et surtout aux principes du développement durable et à la responsabilité, dans ces matières, des entreprises qui les emploient.

Le bachelier en Electromécanique est une personne polyvalente. Sa formation multidisciplinaire l’intègre facilement dans les domaines de la maintenance de processus industriels, de la gestion énergétique tant en critères environnementaux qu’économiques et de la construction mécanique.

Le développement de projets techniques, de l’assistance à leur conception jusqu’à leur mise en œuvre, fait partie intégrante de la formation.

Le/la jeune diplômé(e) en Electromécanique possède un esprit critique et sait travailler de manière autonome dans le respect des réglementations en vigueur. Il/elle utilise de manière adéquate les outils de communication liés à son métier.

L’utilisation de matériel technologique de pointe fait partie de son quotidien.

Imprimer