eCampus       Webmail


Master en sciences de l'ingénieur industriel en automatisation - Compétences

Compétences technologiques et scientifiques de l’ingénieur industriel

Identifier, conceptualiser et résoudre des problèmes complexes

  • Intégrer les savoirs scientifiques et technologiques afin de faire face à la diversité et à la complexité des problèmes rencontrés
  • Analyser des produits, processus et performances, de systèmes techniques nouveaux et innovants
  • Concevoir, développer et améliorer des produits, processus et systèmes techniques
  • Modéliser, calculer et dimensionner des systèmes
  • Sélectionner et exploiter les logiciels et outils conceptuels les plus appropriés pour résoudre une tâche spécifique
  • Établir ou concevoir un protocole de tests, de contrôles et de mesures.

Concevoir et gérer des projets de recherche appliquée

  • Réunir les informations nécessaires au développement de projets de recherche
  • Réaliser des simulations, modéliser des phénomènes afin d’approfondir les études et la recherche sur des sujets technologiques ou scientifiques
  • Mener des études expérimentales, en évaluer les résultats et en tirer des conclusions
  • Valider les performances et certifier les résultats en fonction des objectifs attendus
  • Exploiter les résultats de recherche
  • Développer une vision prospective et intégrer les développements de la recherche dans la pratique professionnelle

Compétence spécifique de l’orientation automatisation

Concevoir et réaliser un système de production automatisé dans différents domaines de la technique : mécanique, thermique, électrique ...

  • Spécifier le cahier des charges en tenant compte des contraintes techniques, des besoins des responsables de production, de la maintenance, du bureau des méthodes, des désidératas du client et des réglementations en vigueur
  • Elaborer, programmer les systèmes de commandes permettant d'automatiser et d'optimiser des chaînes de production
  • Sélectionner les équipements liés à l’automatisation, et à la programmation d'automates et de régulateurs
  • Etablir le protocole de tests validant les choix techniques du système d’automatisation
  • Intégrer, dans l’automatisation d’un système de production, l’optimisation de celui-ci

Compétences entrepreneuriales et managériales de l’ingénieur industriel

S’intégrer et contribuer au développement de son milieu professionnel

  • Planifier le travail en respectant les délais et contraintes du secteur professionnel (sécurité ...)
  • Évaluer les coûts et la rentabilité de son projet
  • Travailler en autonomie et en équipe dans le respect de la culture d’entreprise
  • Manager des équipes
  • Élaborer une stratégie de communication
  • Négocier avec les différents acteurs des milieux professionnels

Entreprendre et innover, dans le cadre de projets personnels ou par l’initiative et l’implication au sein de l’entreprise

  • Prendre en compte les missions, visions stratégiques et enjeux de son cadre professionnel
  • Traduire des stratégies en actions concrètes en s’ajustant à la vision de l’entreprise
  • Intégrer les enjeux sociétaux, économiques et environnementaux dans ses décisions
  • S’impliquer dans la politique d’amélioration de la qualité
  • Participer au développement de la culture de l’entreprise
  • Dépasser les cadres ou les limites d’un problème et apporter des solutions innovantes

Compétences humaines et relationnelles de l’ingénieur industriel

Communiquer face à un public de spécialistes ou de non-spécialistes, dans des contextes nationaux et internationaux

  • Maitriser les méthodes et les moyens de communication en les adaptant aux contextes et aux publics
  • Communiquer dans une ou plusieurs langues étrangères
  • Adopter une attitude éthique et respecter les règles déontologiques des secteurs professionnels
  • Intégrer les réalités culturelles dans un contexte national et international

S’engager dans une démarche de développement professionnel

  • Réaliser une veille technologique dans sa sphère d’expertise
  • S’autoévaluer pour identifier ses besoins de développement
  • Assumer la responsabilité de ses décisions et de ses choix
  • Organiser son savoir de manière à améliorer son niveau de compétence
  • Actualiser ses connaissances et s’engager dans les formations complémentaires adéquates

Imprimer