Procédure VAE

Règles et modalités de la VAE

Le candidat VAE, futur étudiant, qui souhaite bénéficier de cette disposition doit introduire un dossier VAE complet, daté et signé au plus tard le 30 septembre de l’année académique visée :

  • soit auprès du conseiller VAE de la HEPH - Condorcet, par courrier électronique (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.) ou en mains propres, contre accusé de réception
  • soit auprès du Directeur de la Catégorie concernée, en mains propres, contre accusé de réception, au moyen d’un formulaire ad hoc, disponible au secrétariat des études concerné

Accompagnement ou non dans l’élaboration de son dossier VAE

Pour la constitution de son dossier, le candidat VAE choisit de se faire accompagner ou non par le conseiller VAE de la Haute École. Cet accompagnement est libre et gratuit.

Cet accompagnement individualisé vise, d’une part, à informer l’étudiant sur la procédure à suivre telle que fixée par les autorités de l’établissement et précisée dans le règlement des études de la HEPH - Condorcet ; d’autre part, il facilite les démarches du candidat VAE, futur étudiant, jusqu’au terme de la procédure d’évaluation.

Toutefois, en aucune manière, le conseiller VAE ne rédige partie ou totalité du dossier VAE. À la demande du conseiller VAE, le candidat peut être amené à compléter son dossier par tout élément jugé utile.

Vous pouvez d'ores et déjà télécharger les documents constitutifs d’un dossier VAE de bachelier ou de master.

Programme d’études personnalisé VAE

Le programme d’études personnalisé VAE est celui dont une partie a été acquise par le candidat VAE, futur étudiant, au terme d’une procédure, ci-après définie, de valorisation de savoirs et compétences acquis par l’expérience personnelle et / ou professionnelle du candidat VAE, tout au long de sa vie. Il comporte au minimum 60 crédits.

Au terme d’une procédure d’évaluation organisée par les autorités académiques, la Commission d’admission et de validation des programmes - CAVP, sur avis de la commission VAE, juge si les aptitudes et connaissances de l’étudiant sont suffisantes pour suivre les études choisies avec succès.

Admission aux études

L’admission sur base de la VAE est accessible tant au 1er cycle (bachelier) qu’au 2ème cycle (master).
À défaut de se prévaloir d’un titre d’accès à l’enseignement supérieur (CESS ou autre) et / ou en application de l’article 119 du décret du 7 novembre 2013, l’étudiant peut demander à être admis par la valorisation des acquis de son expérience personnelle et / ou professionnelle.

Cette expérience personnelle et / ou professionnelle doit correspondre à au moins cinq années d’activités, des années d'études supérieures ne pouvant être prises en compte qu'à concurrence d'une année par 60 crédits acquis, sans pouvoir dépasser deux ans.

Sous réserve d’avoir fait valider son dossier administratif d’inscription auprès du service des inscriptions, pour être admis par le biais d’une procédure VAE, l’étudiant devra introduire son dossier VAE par envoi postal recommandé ou par dépôt contre accusé de réception auprès du conseiller VAE ou du Directeur de la catégorie concernée.

Outre les documents requis pour tout dossier d’admission, d’autres renseignements jugés indispensables, tels que contrats de travail, attestations de formation, descriptifs de fonction, certificat de stage, mémoire ou travail de fin d’études, curriculum vitae, etc. peuvent être exigés.

Sur base du dossier VAE remis par le candidat, la commission VAE de la catégorie concernée juge si les aptitudes et connaissances de l’étudiant sont suffisantes pour suivre ses études avec succès. Pour rendre son avis, la commission VAE de la catégorie concernée, composée du Directeur de catégorie, d’au moins deux membres de l’équipe pédagogique et du conseiller VAE ayant voix consultative, peut inviter toute personne qu’elle juge utile et définir les modalités d’évaluation des compétences du candidat (épreuve théorique et / ou pratique, entretien, test oral et / ou écrit, ...).

Au terme de cette évaluation la commission VAE de la catégorie concernée détermine les enseignements supplémentaires et les dispenses éventuelles qui constituent des conditions complémentaires d’accès aux études pour l’étudiant et, fait entériner sa décision par la Commission d’admission et de validation des programmes (CAVP). Le président de la CAVP communiquera l’avis de celle-ci aux Autorités académiques.

En cas d’avis favorable, la décision est valable au sein de la Haute Ecole pendant deux années académiques consécutives. En cas d’avis défavorable, l’étudiant peut, dans la même année académique, et sous réserve d’être dans les délais d’inscription, représenter une version amendée de son dossier.

Dispenses d’activités d’enseignement

En application de l'article 67 al.4 du décret du 7 novembre 2013, tout étudiant régulièrement inscrit justifiant par tout document probant d’une expérience professionnelle et / ou personnelle peut en demander la valorisation.

Le candidat VAE, futur étudiant, doit introduire, avec l’accompagnement ou non du Conseiller VAE de la Haute École, un dossier VAE dans lequel il fait valoir, outre ses acquis d’expérience personnelle et / ou professionnelle dûment analysés, les diplômes déjà obtenus ainsi que toute activité d’enseignement déclarée validée par le jury de délibération de l’année d’études dans laquelle elle a été suivie.

La Commission d’admission et de validation des programmes - CAVP analysera la demande de l’étudiant et le convoquera le cas échéant pour une audition et / ou des épreuves additionnelles. Au terme de celles-ci, le président de la CAVP communiquera l’avis de la Commission aux Autorités académiques.

Imprimer