eCampus       Webmail
 
 


Erasmus+

Erasmus+ est le programme de l’Union Européenne dans les domaines de l’éducation, de la formation, de la jeunesse et du sport pour la période 2014-2020. Ce programme soutient les objectifs de l’Union Européenne en matière d’emploi, de croissance économique, d’équité et d’inclusion sociale.

Parmi les programmes de mobilité développés par l’union européenne, la HEPH - Condorcet participe activement à l’Action-clé 1 qui vise la mobilité des étudiants pour des cours (durée de 3 à 12 mois) ou des stages (durée de 2 à 12 mois) et celle des enseignants, des formateurs et des membres du personnel (missions de formation, d’enseignement et d’organisation de la mobilité).

La HEPH - Condorcet détient la charte Erasmus, condition préalable à l’organisation des mobilités avec des partenaires européens ou participant au programme.

La stratégie Erasmus de la HEPH - Condorcet vise en priorité la mise en place des conditions nécessaires au respect de ses engagements liés à la charte Erasmus et à la promotion des mobilités internationales au sein de son établissement.

Cette stratégie, en adéquation avec le projet pédagogique social et culturel (PPSC), repose sur 3 grands axes :

  • Une pédagogie ouverte
  • Un service personnalisé
  • Le respect des sensibilités culturelles

L’application de la stratégie est la responsabilité du bureau des relations internationales. Celui-ci est composé d’une vingtaine de personnes regroupant les enseignants-relais, les coordinateurs de catégorie et d’implantation et le bureau central. Les membres du bureau sont désignés par le collège de direction, qui a libéré plusieurs enseignants d’une partie de leur charge de cours, afin qu’ils se consacrent aux relations internationales.

Une pédagogie ouverte

L’intégration des étudiants dans le monde socio-économique est favorisée par le développement des mobilités internationales, qui permettent à tout étudiant de suivre des cours et/ou de réaliser un stage à l’étranger et ce, dans toutes les formations organisées par la Haute Ecole. Le but est de renforcer leurs capacités professionnelles et de leur donner des atouts supplémentaires pour la recherche d’un emploi. Pour ce faire, la Haute Ecole a détaché des enseignants dans toutes les sections et dans toutes ses implantations.

De même les mobilités internationales du personnel enseignant et administratif sont encouragées par le collège de direction et soutenues par la bureau. Ces mobilités font partie des moyens mis en œuvre pour offrir aux étudiants un enseignement de qualité en adéquation avec l’évolution rapide de la vie socio-économique.

Un service personnalisé

Tout étudiant désireux de réaliser une mobilité internationale est soutenu par le bureau international pour trouver « la » mobilité qui lui convient, que ce soit pour une période de cours ou pour un stage.

De plus, une préparation à l’inter-culturalité est organisée et des bilans linguistiques sont effectués pour que chaque étudiant puisse se perfectionner en langues étrangères.

La stratégie Erasmus défend un principe de non-discrimination ; aucune barrière financière, culturelle ou sociale ne doit empêcher l’étudiant de partir en mobilité. La stratégie prévoit donc un soutien financier supplémentaire aux bourses Erasmus, sur fonds propres de la Haute Ecole, par l’intermédiaire de son service social.

Toute mobilité est reconnue académiquement et valorisée en ECTS.

De même, les étudiants entrants sont accueillis et suivis, pour que leur séjour soit une pleine réussite. Ils sont aidés pour la recherche d’un logement ; des cours de français valorisables en ECTS sont conseillés et dispensés en collaboration avec le Pôle hainuyer.

Le respect des sensibilités culturelles

Le caractère non confessionnel et neutre de la Haute Ecole ne peut que favoriser les échanges avec des personnes dont les cultures sont parfois très différentes. De manière générale, la Haute Ecole favorise une attitude positive par rapport à la différence et s’inscrit dans une vision humaniste de tolérance et de libre arbitre. Cette vision se traduit en relations internationales par la recherche constante de nouveaux partenaires les plus variés possibles, en termes de philosophie et d’approches culturelles multiples.

Imprimer