eCampus       Webmail


Centre de Recherche en Innovation Sociale, Développement territorial et tourisme durable (CRISD)

Logo CRISD
Le est un centre de recherche transdisciplinaire dont les domaines de compétences sont les suivants :

  • Innovations sociales
  • Développement territorial
  • Tourisme participatif et durable
  • Coopération Nord-Sud / Sud-Nord
  • Valorisation du patrimoine et des paysages
  • Mouvement slow
  • E-tourisme

Ses activités

  • Recherche appliquée
  • Recherche-action territorialisée
  • Accompagnement de projets
  • Accueil de chercheurs et étudiants internationaux

Son équipe

CRISD Equipe

Projets en cours

Centrality of Territories

Initié en 2013, Centrality of Territories est un projet qui s'intéresse à la régénération de Charleroi (et de sa province) par son inscription dans un réseau international de villes partageant certaines caractéristiques communes : taille moyenne, situées à proximité d’une métropole, possédant un campus universitaire, un centre historique et reliées entre elles par le réseau aérien low-cost.

Plus précisément, le réseau Centrality of Territories a pour missions :

  • de développer des projets de recherche interdisciplinaires et internationaux répondant aux défis sociétaux en relation avec le tourisme, le patrimoine et développement territorial et d’y associer des partenaires publics (Ville de Charleroi,…), privés (aéroports, acteurs du secteur touristique et culturel…) régionaux, locaux et internationaux (UNESCO…) ;
  • de renforcer l’internationalisation des universités partenaires : Erasmus étudiants, mobilité enseignante …
  • de valoriser l’expertise de la Haute Ecole et de développer des services à la collectivité dans les domaines concernés.

Pour suivre l’évolution du réseau et les projets sur lesquels il travaille : www.centralityofterritories.eu
Centrality of Territories new

Ulysse

Depuis 2018, la Haute Ecole Provinciale de Hainaut – Condorcet a mis en réseau 9 établissements d’enseignement supérieur et 1 centre de recherche pour fonder une structure collaborative dédiée au tourisme, appelée Ulysse.
Ulysse est un lab-réseau qui a pour objectifs :

  • de favoriser les partenariats et les projets pédagogiques collaboratifs entre les membres du réseau ;
  • de promouvoir les sections tourisme au sein de l’enseignement supérieur, auprès des organismes du secteur et de la recherche tant sur le plan national qu’international ;
  • de développer un milieu de recherche appliquée dédié au tourisme.

Au cours de son année de lancement, le lab-réseau Ulysse a déjà participé à plusieurs événements scientifiques internationaux. En septembre prochain, il sera représenté par 4 chercheurs-membres lors du colloque « Tourisme et Innovation des Territoires », organisé par l'Université du Littoral Côte d’Opale (ULCO). Cela, dans le cadre de l’inauguration officielle du nouveau groupement d'intérêt scientifique GIS InREnT (Institut de Recherche et Enseignement en Tourisme).

Aussi, le 12 septembre 2019, Ulysse organise sa première Journée Pédagogique Tourisme qui se déroulera sur l'implantation commune de la HEPH - Condorcet et de l'IETCps de Charleroi. Cet événement, qui inaugurera officiellement le lab-réseau Ulysse, a pour objectif de faire connaître et de promouvoir les innovations pédagogiques mises en place dans les sections Management du Tourisme et des Loisirs des institutions membres du lab-réseau. Pour plus d’informations sur cette journée, rendez-vous sur le site internet du lab-réseau.

Ulysse Logo

Interreg Va : Destination Terrils

Le est membre du Comité d’Orientation du projet européen transfrontalier Destination Terrils.
L’objectif du projet est de valoriser les terrils comme destination touristique de manière raisonnée et durable, c’est-à-dire en respectant le cadre naturel, historique, et paysager et en incluant les habitants des quartiers proches. L’essor économique des territoires est ainsi visé.
Pour plus d’informations : www.destinationterrils.com.

Table ronde de l'innovation sociale et territoriale

Dans le cadre de la collaboration interdisciplinaire des sections Bachelier en management du tourisme et des loisirs et Master en Ingénierie et Action Sociales, une table ronde est organisée chaque année afin de sensibiliser les étudiants aux enjeux de l’innovation sociale et territoriale. Cette activité met en lumière des innovations sociales de développement local durable appliquées à la valorisation du patrimoine local, du développement du tourisme alternatif et participatif, du Slow-tourisme...

Lieu d’échanges avec des acteurs de terrain, cette table-ronde permet aux étudiants d’ancrer leurs travaux dans la réalité du terrain. En effet, celle-ci sera pour certains, le point de départ de recherches dans le cadre de leurs travaux de fin d’études et de mémoires en lien avec les expériences présentées.

Atelier transdisciplinaire de recherche-action en DD

Dans le cadre du MIAS, un atelier de recherche-action transdisciplinaire en développement local durable a été créé en 2012. Cet atelier englobe les domaines social, environnemental et économique et consiste en une recherche menée durant deux ans par les étudiants du MIAS afin de mettre en place une dynamique territoriale avec les différents acteurs du territoire. La finalité de l’atelier de recherche-action est de proposer des projets en vue d’améliorer la qualité de vie des habitants dans une logique de développement local durable. La méthodologie appliquée dans cette recherche utilise une approche territoriale qui permet d’identifier les besoins, les forces, les carences et les potentialités du territoire étudié. Jusqu’à présent, l’atelier transdisciplinaire travaille sur des zones fragilisées de certains territoires (Quaregnon, Marcinelle, Gilly, Mont-sur-Marchienne, Lodelinsart, Roux).

Recherches finalisées

POPVIHAB

Financé par la Région wallonne, le projet POPVIHAB vise à répondre aux besoins des personnes âgées en matière de logements adaptés. Plusieurs études montrent, en effet, qu’elles préfèrent demeurer dans leur logement le plus longtemps possible. Une équipe a donc été constituée au sein de la HEPH - Condorcet afin de mener une étude pour améliorer les conditions de vie des personnes âgées et développer d'autres sujets de recherche en collaboration avec une équipe de chercheurs de la Haute Ecole Paul Henri Spaak de Bruxelles. Le Centre dispose de deux parrains afin de l’aider dans ses démarches : la Sambrienne et la Maison Marie Immaculée. Il travaille notamment en partenariat avec des étudiants. Ceux-ci peuvent, dans le cadre de leurs études, proposer des améliorations pour le «bien-être» des personnes âgées et développer d'autres sujets de recherche en collaboration avec des chercheurs confirmés.

S’étalant entre 2014 et 2017, la recherche a été menée par Laurence Carbone (coordinatrice du et du MIAS), Julie Geerts (ingénieur en action sociale et chercheur), Marco Laineri (architecte et chercheur) et Amandine Blaise (assistante de recherche).

Découvrez maintenant les résultats de la recherche !

POPUL’ARCITE

Le projet POPUL’ARCITE porte quant à lui sur un parcours d’insertion de jeunes adultes à travers des actions de sensibilisation, d’orientation, de préqualification, de qualification et d’accompagnement vers l’emploi. Il a pour objectif principal de leur faciliter l’accès aux dispositifs de formation et au marché de l’emploi par l’acquisition de compétences techniques, transversales et sociales visant l’amélioration de leur employabilité et ambitionne d’inclure activement les jeunes adultes peu qualifiés à la dynamique de renouveau dans l’arrondissement de Charleroi.

Cyber harcèlement

En 2016, le service d’ « évaluation interne et recherche prévention et sécurité » de la Ville de Charleroi a fait appel au pour mener une enquête de terrain sur le territoire de Charleroi concernant le phénomène préoccupant du cyber harcèlement chez les jeunes. L’état des lieux établi par le à la suite d’entretiens avec des professionnels et de l’analyse de questionnaires à destinations des jeunes, mais aussi des parents permettra à la Ville de mettre en place des outils de prévention en conséquence.

Laurence Carbone (coordinatrice du et du MIAS), Julie Geerts (ingénieur en action sociale et chercheur), Amandine Blaise (assistante de recherche), Lydie Bastin (étudiante du MIAS) et Isabelle Ducci (chargée de communication au ) ont travaillé sur cette recherche dont les résultats ont été présentés en décembre 2017 à la Ville de Charleroi lors d’un colloque dédié au cyber harcèlement.

Le rapport de recherche peut éventuellement être consulté en contactant la Ville de Charleroi.

Historique

D’abord appelé « Centre de Recherche en Innovation Sociale » (), le centre a été inauguré en 2015 à Marcinelle.

Après la création du Master en Ingénierie et Action Sociales (MIAS), la de la Haute Ecole Provinciale de Hainaut - Condorcet a formulé le projet d’établir le Centre de Recherche en Innovation Sociale () sur l’implantation de Marcinelle. L’institution a de cette façon mis en avant sa volonté de privilégier deux dimensions : l’humain et le social. Lié au master, le centre de recherche réalise de nombreuses enquêtes de terrain et s’investit dans des projets pour contribuer à l’amélioration des conditions de vie de la population sur des territoires fragilisés. Sa volonté est de poursuivre une réflexion sur la société en mettant en avant le caractère durable des projets dans lesquels il s’implique.

Depuis 2017, le centre de recherche travaille en étroite collaboration avec le bachelier en Management du tourisme et des loisirs de la catégorie économique afin de développer des projets interdisciplinaires et internationaux répondant aux défis sociétaux en relation avec le tourisme durable, le patrimoine et le développement territorial. Devenu le Centre de Recherche en Innovation sociale, Développement territorial et tourisme durable, le est un centre interdisciplinaire de par ses recherches et projets menés en sciences sociales intégrant les axes du développement territorial et du tourisme durable.

Imprimer