eCampus       Webmail


Musique et développement du langage - appel à contribution

Sébastien Rigoux (professeur d'éducation musicale) et Laurence Demanet (logopède), tous deux maîtres-assistants dans le Département des Sciences logopédiques de la HEPH – Condorcet, sollicitent votre aide dans le cadre du lancement d’une recherche visant à étudier les atouts de la musique partagée chantée en famille sur les interactions parents-enfants et sur le développement du langage lorsque ce dernier présente des difficultés de langage.

L’environnement familial joue un rôle majeur dans le développement des aptitudes communicationnelles de l’enfant. Notamment parce que les parents ajustent leurs comportements en fonction du développement de l’enfant. Malheureusement, ces ajustements naturels peuvent diminuer quantitativement et qualitativement lorsque l’enfant présente des difficultés langagières. L’inadéquation progressive des comportements parentaux risque, à son tour, d’avérer davantage les faiblesses langagières, entrainant ainsi une véritable spirale.

De plus, parallèlement à cette spirale, la fragilité du milieu socio-économique pourrait être à l’origine d’un stress parental impactant négativement la qualité des interactions “parents-enfants”.

Pour tenter de rompre ce cercle vicieux, des programmes logopédiques d’accompagnement parental individuel ont vu le jour. Ces programmes visent tant à améliorer les interactions entre les parents et leur enfant qu’à (re)valoriser le parent dans son rôle.

Si ces programmes favorisent particulièrement la lecture quotidienne d’histoires en raison de son implication directe sur le parcours scolaire, les activités musicales ne semblent pas particulièrement prisées. Or, la musique pris au sens large du terme, dans tous ses aspects et toutes ses formes, constituerait un véritable catalyseur d’aptitudes fondamentales comme la communication, la mémoire, la conscience de soi et la compréhension des autres. S’agissant du rythme musical, ce dernier aurait une implication importante dans la détection des régularités du langage.

A leur connaissance, aucune recherche scientifique ne s’est focalisée spécifiquement sur les divers impacts possibles d’une activité régulière de musique partagée intégrée dans un programme de soutien parental. Leur recherche a pour objet de proposer ce type de soutien parental pour des familles de schémas compositionnels divers au sein desquelles l’un des enfants présente des difficultés langagières.

Pour ce faire, ils recherchent des familles qui acceptent volontairement de participer à l'étude.
Ces familles doivent parler couramment le français (afin de comprendre les exigences du programme d’accompagnement parental), être composées de 2 à 3 enfants maximum dont l’un d’eux est âgé entre 2 ans et 3 ans 11 mois et pour lequel le langage semble être une source d’inquiétude pour les parents, la crèche, l’école ou le pédiatre. En outre, l’enfant ne doit pas avoir été suivi en logopédie et les familles ne doivent pas avoir bénéficié d’un programme d’accompagnement parental.

Cette étude prévoit une dizaine de rencontres en dehors du domicile parental (le local doit encore être défini) échelonnées entre le mois de mai 2023 et le mois de juin 2024 : 1 séance de guidance collective, 1 séance d’observation de chaque famille autour d’un jeu, 1 séance d’évaluation du langage de chaque enfant, 1 séance de modelage, 5 séances consacrées à l’accompagnement parental individuel, et enfin 2 séances d’observations post-étude. Ces rencontres seront bien évidemment programmées en fonction des disponibilités de chaque famille.

Si vous adhérez à ce projet, si vous pensez qu’il peut être porteur pour certaines familles, n’hésitez pas à contacter nos chercheurs. Ils peuvent organiser un moment à votre meilleure convenance afin d’en discuter de vive voix.

Les familles acceptant de participer à l’étude peuvent prendre contact avec l’équipe par e-mail  : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. 

Imprimer