eCampus       Webmail
 
 


COVID-19 - recommandations aux membres du personnel et aux étudiants

Le 17 août 2020

Nous tenons à vous rappeler que le port du masque est obligatoire sur l'ensemble de nos implantations, en permanence.

Organisation de la rentrée académique : les modalités de rentrée ainsi que les dates et les heures auxquelles vous serez attendus vous seront communiquées prochainement. Les équipes enseignantes et administratives oeuvrent à l'organisation de la rentrée et du premier quadrimestre, en tenant compte de la situation sanitaire actuelle et des besoins qu'elle engendre.

Nous rappelons aux étudiants actuellement en zone rouge et qui s'apprêtent à passer des examens en présentiel ou à intégrer la Haute Ecole Condorcet que les mesures sanitaires prévoient un isolement de 14 jours lors de l'arrivée sur le territoire belge. Nous vous invitons, par conséquent, à prendre vos dispositions pour rejoindre le pays le plus rapidement possible afin que cette quatorzaine ne vous porte pas préjudice.

Nous voici arrivé.e.s à la veille du début de la session de septembre. Dans ce contexte et compte tenu des inquiétudes nombreuses et totalement compréhensibles, nous vous prions de prendre connaissance des conditions dans lesquelles les examens devront se dérouler lorsqu’ils sont organisés en « présentiel ». 

Celles-ci ont été définies dans l’avis de la Cellule d’évaluation (CELEVAL) selon les règles de base à respecter pour éviter la transmission de la COVID-19 lors des examens dans l'enseignement supérieur.  

Il convient également d’ajouter que le Conseil national de sécurité (CNS) du 27 juillet 2020 a adopté un certain nombre de dispositions, traduites dans l’arrêté ministériel du 28 juillet 2020, dont une en particulier complète le dispositif décrit dans l’avis précité de la CELEVAL : « Un public de maximum 100 personnes peut assister à des événements, représentations, réceptions et banquets assis accessibles au public et compétitions, pour autant qu’ils soient organisés en intérieur, dans le respect des modalités prévues par l’article 4, alinéa 2 ou par le protocole applicable, et sans préjudice de l’article 5 ».

Pour toute information complémentaire, vous pouvez consulter l’Arrêté ministériel du 28 juillet 2020 « modifiant l’arrêté ministériel du 30 juin 2020 portant des mesures d’urgence pour limiter la propagation du coronavirus COVID-19 » (p. 56016).

La prudence nous impose d’appliquer ces dispositions aux examens qui seront organisés dans nos locaux.

Par ailleurs, veuillez noter que :

  • Le Service interne de prévention et protection du travail (SIPPT provincial) a été sollicité pour vérifier la mise en place de toutes les dispositions nécessaires sur toutes les implantations de notre Haute École.
  • Chaque Directeur.trice de Département a recensé les besoins en matière de produits et de matériel nécessaires à l’application des dispositions préconisées par la CELEVAL et les services provinciaux veilleront à ce que les demandes soient rencontrées.

Nous vous demandons de bien veiller à appliquer les dispositions (gestion des entrées et sorties, distance de 1,50 m, port du masque en permanence…) que l’avis suivant contient. 

Avis de la CELEVAL sur les règles de base à respecter pour éviter la transmission de la COVID-19 lors des examens dans l'enseignement supérieur

Accès au local d'examen

Les étudiant.e.s se rendront à la salle d'examen de préférence par leurs propres moyens. Si elles / ils utilisent les transports en commun, toutes les mesures de protection (comme le port du masque) devront être respectées.

Flux des déplacements 

  • L'accès au site d'examen se fait par des passerelles "à sens unique" et prémarquées, afin d’éviter que les étudiant.e.s et les membres du personnel qui quittent le site en traversant un groupe dans la direction opposée ne puissent plus respecter les mesures de distanciation.  
  • L'entrée et la sortie de la salle d'examen doivent se faire en très petits groupes afin de respecter les mesures de distanciation. 
  • Après l'examen, les étudiant.e.s doivent immédiatement quitter les lieux de manière individuelle.  
  • Les déplacements des étudiant.e.s se font de préférence sous surveillance.

Mesures de distanciation

  • Si la forme d'examen le permet, les épreuves se feront en mode numérique (distanciel). 
  • Si nécessaire, d'autres lieux d'examen seront utilisés (par exemple, des complexes de congrès). 
  • Avant de pouvoir pénétrer dans la salle d'examen, il faut s'assurer que les étudiant.e.s puissent attendre dans un endroit où une distance de 1,5 m entre les personnes peut être respectée (de préférence à l'extérieur). 
  • Dans la salle d'examen, les étudiant.e.s travaillent à une distance minimale de 1,5 m les un.e.s des autres et du personnel (examinateur.trice compris.e). Si le personnel de surveillance est présent pendant l'examen, la disposition des sièges des étudiant.e.s doit être telle qu'il y ait toujours une distance minimale de 1,5 m entre la / le surveillant.e et l'étudiant.e.

Mesures d'hygiène de base

  • Il existe une réelle possibilité de se laver abondamment les mains avec de l'eau et du savon et de se les désinfecter. 
  • Les plans de travail et autres surfaces sont soigneusement nettoyés avant chaque examen. Pour les examens oraux, la désinfection se fait entre chaque étudiant.e (par exemple en lui faisant décontaminer ses surfaces de travail avant et après l'examen). Le matériel utilisé pour les présentations est également nettoyé entre chaque étudiant.e. 
  • Si des ordinateurs sont nécessaires, ils doivent être soigneusement nettoyés avant d'être employés. Munissez-vous de préférence de votre propre ordinateur portable.  
  • Les toilettes sont nettoyées régulièrement (au moins entre chaque session d'examen). 
  • Aucun matériel pédagogique ne sera transmis entre les personnes pendant l'examen. 
  • L'épreuve ne dure pas plus de 3 heures. 
  • La salle d'examen est ventilée de manière optimale.  
  • Les portes restent ouvertes pour éviter autant que possible le contact avec les poignées. 
  • Les copies d'examen sont conservées dans un conteneur fermé pendant plusieurs heures.  
  • Dans la mesure du possible, les listes de signatures seront remplacées par la numérisation de la carte d'étudiant.e.

Equipement de protection individuelle

  • Les étudiant.e.s et le personnel portent en permanence un masque buccal en tissu. Les masques médicaux (masques chirurgicaux et FFP2) sont réservés aux prestataires de soins. 
  • Si l'étudiant.e ne possède pas de masque, il peut éventuellement utiliser une écharpe/un châle bien noué. L'établissement d'enseignement peut également mettre à disposition un petit stock de masques pour les étudiant.e.s qui n'en auraient pas.  
  • L'utilisation de gants (en plastique) n'est pas recommandée car elle donne un faux sentiment de sécurité et on ne se lave plus les mains, alors qu'avec la main gantée, on se touche la bouche, le nez et les yeux, qui peuvent encore être contaminés. 

Mesures pour les étudiant.e.s et le personnel présentant des symptômes de la COVID-19 

  • Les étudiant.e.s et les membres du personnel malades doivent rester chez eux en permanence. 
  • Si une personne tombe malade pendant un examen, elle doit immédiatement quitter le campus.  
  • Si possible, on prévoit plus d'un membre du personnel de surveillance pour chaque examen, afin de pouvoir réagir rapidement si un.e collègue tombe malade ou d’accompagner un.e étudiant.e ou un membre du personnel qui se sentirait mal.   

Nous vous invitons à consulter régulièrement le site officiel d'information sur le coronavirus : https://www.info-coronavirus.be/fr/

En cas d'urgence, il convient de contacter le Service interne de prévention et protection du travail (SIPPT provincial) au +32 65 / 38 25 62

Prenez soin de vous et des autres.

11 millions de raisons

 

Le 16 mars 2020

Veuillez trouver ci-dessous un point « COVID-19 » concernant la situation de la HEPH - Condorcet au 17 mars 2020. Ces mesures sont applicables dès aujourd’hui et jusqu’à nouvel ordre.

Enseignement

• La Haute École Condorcet n’est pas fermée : les cours y sont suspendus jusqu’à nouvel ordre. Classes et labos ne seront pas accessibles aux étudiants.

• Le contact avec les étudiants sera maintenu et des dispositifs d’enseignement à distance seront organisés par le biais des outils numériques. Chaque membre de la communauté éducative doit faire la preuve de son implication dans la mise en ligne de ses enseignements. Ces mesures valent aussi pour les collaborateurs occasionnels. Un cadastre présentant les différentes possibilités numériques, outils et tutoriels disponibles vous a été notifié ce matin.

• Dans cette mise en application sur toutes les implantations, la Cellule d’Appui Pédagogique sera aidée par les coordinateurs de section et les personnes les plus aguerries à la pratique numérique. A cet effet, des réunions en petits groupes (3 ou 4 personnes) pourront être organisées, sans obligation, dans le respect des règles de sécurité et d’hygiène en vigueur.

• Les stages sont suspendus à partir de ce jour. Un contact avec les institutions d’accueil doit être pris par les secrétariats, les coordinateurs de section ou les superviseurs de stage afin de les informer de cette décision.

• Toutefois, si les étudiants souhaitent poursuivre leur stage, notamment les stages à l’étranger ou les stages en alternance, ils doivent se manifester auprès des secrétariats, des coordinateurs de stage ou du service des relations internationales afin de leur en faire part. Ils devront alors avoir l’aval des institutions d’accueil, lesquelles devront nous assurer qu’elles sont toujours en mesure de recevoir ces étudiants en toute sécurité.

• Partant du principe que tous les stages sont effectivement suspendus pendant les semaines à venir, les Autorités de la Haute École, conscientes de l’enjeu sanitaire que représentent pour les hôpitaux les stagiaires, proposent sur base volontaire d’autoriser les étudiants à participer à l’effort sanitaire collectif.

Concrètement, cette disposition concerne les étudiants de dernière année et les professeurs de stages du département paramédical qui, sur base volontaire, pourraient rejoindre les équipes de soignants. Leur participation est conditionnée à trois éléments :

- une information complète de la mission qu’ils auraient à effectuer ;
- une formation accélérée sur les consignes d’hygiène et les bons gestes de protection, assurée par des enseignants ;
- une demande des hôpitaux effectuée auprès des coordinateurs de stages de la Haute Ecole qui centraliseront les attentes des services hospitaliers.

Il s’agit d’une réponse adaptée et nécessaire au devoir civique d’une institution comme la nôtre dans une crise comme celle que nous traversons actuellement.

Déplacement et regroupement

• Les réunions non essentielles et non urgentes sont suspendues. Ce sera le cas des Conseils social, pédagogique et de gestion jusqu’au 3 avril.

• Tous les départs de mobilité étudiante internationale sont annulés.

• Les étudiants qui se trouvent actuellement en stage à l’étranger et qui souhaitent revenir en Belgique le peuvent. Ceux qui ne souhaitent pas revenir en Belgique ne sont pas dans l’obligation de le faire. Cependant, ils sont informés des risques qu’ils encourent avec la fermeture progressive de l’espace aérien.

• Les déplacements professionnels à l’étranger sont interdits jusqu'au 3 avril minimum.

• L’accueil d’invités venus de l’étranger doit être rediscuté selon l’évolution du contexte sanitaire.

• Quand elles ne sont pas purement et simplement annulées, les activités extérieures (voyage, salon, colloque, conférence, rassemblement…) sont reportées.

• Les manifestations institutionnelles ouvertes au grand public sont annulées jusqu’au 3 avril (Journée des Métiers, Classes ouvertes du 1er avril).

Administration et logistique

• Les activités nécessaires au bon fonctionnement de l’institution sont maintenues pour les membres du personnel administratif et technique. Le « télétravail » est privilégié. Des permanences seront organisées chaque jour, de 9h à 15h, afin de garantir l’ouverture des lieux d’accueil. Les bibliothèques resteront accessibles. En effet, il est important de laisser à disposition des étudiants des endroits où ils peuvent bénéficier du wifi et accéder aux cours en ligne. Cependant, les précautions sanitaires de base sont à respecter et le nombre d’utilisateurs doit être contingenté.

• Des solutions pour pouvoir utiliser l’intranet provincial à distance sont à l’étude.

• Tous les membres du personnel doivent rester joignables durant les heures de travail (courriel ou téléphone).

• Des consignes émanant de la Direction Générale Régionale parviendront aux membres du personnel technique et d’entretien, placés sous son autorité.

• Pour l’agent utilisant quotidiennement les transports en commun, et afin d’éviter de les emprunter aux heures de pointe, des aménagements d’horaire peuvent être envisagés en concertation avec son responsable hiérarchique.

Eloignement pour des raisons médicales

Je vous invite à consulter la circulaire n°7509 de la Fédération Wallonie – Bruxelles datée du 13 mars 2020. Elle explicite les démarches administratives à entreprendre en cas de maladie ou de décision de confinement asymptomatique.

• Pour toutes les personnes dites « à risques » (personnes diabétiques, présentant des maladies cardiaques, pulmonaires ou rénales, les femmes enceintes et les personnes dont le système immunitaire est affaibli), des mesures spécifiques seront prises en concertation avec le responsable du Département.

Les mesures de précaution notifiées par le SPF Santé publique restent bien évidemment d’application. Un point sur la situation sera établi régulièrement. Seules la Province de Hainaut et la Cellule Communication de la Haute École Condorcet sont habilitées à diffuser des informations relatives aux mesures prises pour limiter la propagation du Coronavirus. Ces indications vous parviendront par voie officielle, sur vos boîtes email institutionnelles. Veuillez rester vigilants.

 
 

Imprimer