eCampus       Webmail
 
 
 
 


COVID-19 - recommandations aux membres du personnel et aux étudiants

Le 26 mars 2021

Une fois de plus, nous voici confrontés à ce qui s’apparente à un recul, un repli, devenant difficile à supporter et pourtant, nous devons rester confiants et solidaires.
Le Comité de Concertation l’a annoncé mercredi après-midi. La Ministre Valérie Glatigny l’a confirmé ce jeudi soir :

A partir du lundi 29 mars 2021, l’enseignement supérieur adoptera le code rouge et ce, jusqu’à nouvel ordre.

  • Les activités d’apprentissage en présentiel sont interdites.
  • Seuls les laboratoires, les travaux pratiques et les cours artistiques qui ne pourront pas se tenir à distance seront organisés en présentiel.
  • Le port du masque est obligatoire en tout temps.
  • La distanciation physique est d’un mètre cinquante « rayon ».
  • Le nombre d’étudiants présents de manière simultanée est limité au strict minimum.

La situation étant différente selon les implantations, les départements et les sections, des informations précisant le maintien en présentiel de telle ou telle activité d’apprentissage vous parviendront des Directions des Départements. L’autorisation d’organiser des activités en présentiel n’implique pas pour les étudiants l’obligation d’y assister. Pour les activités dont le suivi est en temps normal obligatoire, chacun devra être attentif à ne pas préjudicier les étudiants qui auraient rapidement signalé une impossibilité justifiée à y assister. 

Les membres du personnel administratif assureront la continuité de leurs missions tout en observant les règles imposées par les autorités fédérales en matière de télétravail.

Les bibliothèques restent accessibles moyennant le port du masque, le respect de la distanciation et un nombre de places disponibles limité.  

Nous vous invitons à (re)découvrir la circulaire 8003 détaillant la mise en application de ce code rouge.

?ous vous souhaitons beaucoup de courage pour cette nouvelle ligne droite, que nous espérons tous, sincèrement, pouvoir qualifier de « dernière ».

D’après les autorités fédérales, la vaccination des corps enseignant et administratif devrait être entamée dans le courant du mois de juin. Aussi, permettez-moi de vous rappeler que dans le cadre de la campagne de sensibilisation « Tous vaccinés, construisons l’immunité », la Province de Hainaut octroie une dispense de service (2 X ½ jour) aux membres du personnel non-enseignant provincial qui se feront vacciner dans un centre de vaccination extérieur durant les heures de travail.  

En toutes circonstances, gardez votre enthousiasme et maintenez le cap. 

Restons solidaires et forts.

Prenez soin de vous et de ceux qui vous sont chers.

 

Le 8 mars 2021

Le Comité de Concertation s’est réuni une nouvelle fois ce vendredi 5 mars, notamment suite à son interpellation par les différents acteurs de l’enseignement supérieur exprimant leur volonté d’un retour partiel en présentiel le plus rapidement possible.

Professeurs et étudiants ont été entendus et une première bouffée d’oxygène leur sera offerte dès ce 15 mars.

Les règles sont simples. Vous les retrouverez dans l’infographie ci-dessous.

Nous pourrons, dès lundi prochain, organiser des activités d’apprentissage en présentiel, en ne rassemblant toutefois pas simultanément plus de 20% du nombre total des étudiants par implantation. Notre objectif est évidemment d’atteindre ce pourcentage, en fonction des possibilités offertes par nos locaux, tout en respectant la distanciation de 1m50 entre les personnes.

Les établissements sont, en outre, invités à organiser les activités d’apprentissage en fonction de leurs priorités pédagogiques. Concrètement, cela signifie que la situation étant différente selon les implantations, les départements et les sections, chaque cursus sera soumis à une organisation propre. Vous recevrez donc, dans les prochains jours, de plus amples informations concernant votre emploi du temps, par le directeur ou le directeur-adjoint de votre département.

Nous sommes heureux de cette décision qui représente un bol d’air indéniable pour nous tous, alors que la crise a débuté il y a un an.

Nous nous réjouissons de vous retrouver bientôt.
Règles relatives au code orange
 

Le 25 janvier 2021

Cette année 2021, que l’on pouvait espérer plus clémente, nous entraîne à nouveau vers un certain nombre de craintes, de doutes et d’incertitudes. Nous nous devons donc de vous offrir dans cette communication quelques éléments visant à vous rassurer, pour autant que ce soit possible.

Nous espérons sincèrement que vous avez pu recharger vos batteries durant ces fêtes de fin d’année, accumuler toute l’énergie nécessaire pour rebondir ensemble, vivre la session hivernale et faire face au 2e quadrimestre qui se profile déjà.

Sachez pour commencer que vos efforts n’ont pas été vains ! Cette session s’est déroulée sans accroc et l’enquête menée auprès des étudiants nous révèle que vous pouvez sincèrement tous être fiers de vous !

Au terme de la visioconférence de ce vendredi 22 janvier 2021, menée en présence de la Ministre Valérie Glatigny, des représentants de l’enseignement supérieur et du Comité de Concertation, les autorités gouvernementales nous imposent un maintien des activités d’apprentissage sous code rouge jusqu’au 1er mars 2021.

Ce qui signifie que nous maintenons le même protocole, à savoir « l’enseignement à distance et le télétravail demeurent les règles en vigueur ». Seules les activités ne pouvant se tenir à distance pourront avoir lieu en présentiel avec l’accord du Directeur de Département.

Bien évidemment, la question de la durée de cet enseignement à distance était sur toutes les lèvres … La Ministre Glatigny a insisté auprès des experts sur la nécessité d’un retour en présentiel partiel, sous modalités spécifiques, dès que la situation sanitaire le permettra à nouveau. Nous sommes tous convaincus que seule une échéance claire pourra nous donner la force de résister. Ainsi, si nous poursuivons nos efforts, si nous restons prudents, vigilants et respectueux des mesures sanitaires, le mois de mars pourrait être, avec le printemps, notre lueur d’espoir.

Toutes les institutions d’enseignement supérieur partagent la même volonté, le même objectif : retrouver les contacts humains, que ce soit pour étudier, enseigner ou simplement travailler !

D’ici là, chacun, à travers les réunions qu’il mène en distanciel avec ses collègues de département, peut réfléchir à des alternatives permettant un retour progressif sur les campus.

Comme vous le savez, une campagne de vaccination est en cours et des centres s’établissent progressivement. Aucune date officielle ne nous est encore parvenue quant à la mise en œuvre du plan de vaccination auprès des enseignants et des étudiants. Les modalités pratiques vous parviendront plus tard, de la part des Directions des Départements. Des webinaires sur le sujet sont créés et mis à disposition des professionnels et des particuliers sur le site de l’AVIQ. 

Nous ne pouvons que vous encourager à la vaccination ; néanmoins, nous nous devons de vous rappeler qu’elle se pratique sur base volontaire. Cette décision vous revient donc. Sachez que nous organiserons incessamment, à l’intention de tout le personnel, une visioconférence d’information sur le sujet.

A toutes fins utiles, sachez que la Province de Hainaut a publié une circulaire relative à l’organisation du télétravail en période Covid pour les membres du personnel dont les missions ne peuvent être réalisées à domicile ou pour ceux dont la présence est temporairement indispensable sur le lieu de travail. Des attestations existent et peuvent être présentées en cas de contrôle du SPF Emploi ou de l’Inspection du Contrôle du Bien-Être. Un justificatif de déplacement professionnel entre 22h et 6h (couvre-feu) entre le domicile et le/les lieux de travail est également disponible. Si vous êtes concernés par l’une ou plusieurs de ces situations, veuillez prendre contact avec le secrétariat de votre Département ou votre responsable hiérarchique.

 

Le 1er janvier 2021

Quarantaine obligatoire après un séjour de plus de 48 heures en zone rouge.

A compter du 31 décembre 2020, toute personne (le résident comme le non-résident) de retour en Belgique après un séjour d’au moins 48 heures en zone rouge devra se placer en quarantaine. 
La quarantaine peut uniquement prendre fin moyennant un test PCR négatif effectué le septième jour de quarantaine. Cette mesure s’applique pour le moment jusqu’au 15 janvier.

Quelques cas seulement nous concernant font l’objet de strictes exceptions :

  • pour les personnes qui exercent des fonctions critiques dans des secteurs essentiels, le travail peut être autorisé sur le lieu d'emploi moyennant une attestation de l’employeur (conformément à la décision de la Conférence interministérielle Santé publique du 2 décembre 2020)
  • les étudiants sont autorisés à interrompre exceptionnellement leur quarantaine pour présenter un examen (uniquement pour présenter l’examen)
  • les résidents ayant séjourné à l’étranger pour raison professionnelle peuvent déroger à la quarantaine obligatoire jusqu’au 4 janvier, moyennant une attestation de l’employeur certifiant le motif professionnel du déplacement

Gardez votre enthousiasme, maintenez le cap et ne vous découragez jamais !
Prenez soin de vous et de ceux qui vous sont chers. 

Aides aux étudiants

La condition des étudiants en situation de précarité s’est aggravée durant la crise sanitaire. Dans ce cadre, des moyens ont été dégagés tant au niveau de la Fédération Wallonie-Bruxelles qu’au niveau fédéral.

Le Pôle hainuyer, tout comme les autres Pôles académiques, a donc été contacté, fin 2020, par le Cabinet de la Ministre Glatigny, afin de pouvoir jouer un rôle proactif en la matière.

Vous trouverez donc, ci-dessous, toutes les informations relatives aux aides disponibles en cette période sanitaire compliquée.

Site enseignement.be

Le site http://enseignement.be renseigne une série d’informations relatives aux dispositions prises en cette période de crise sanitaire, en ce qui concerne notamment les aspects suivants : 

  • Organisation des cours
  • Concernant l'occupation des locaux
  • Concernant les services à la communauté
  • Concernant les examens
  • Concernant les stages
  • Concernant les membres du personnel
  • Circulaires émises par la Communauté française concernant le coronavirus

Santé mentale

La page info-coronavirus de la Plateforme fédérale reprend les informations validées concernant le soutien psychosocial.

Cette plateforme regroupe des services d’aide et de soutien à tous ceux qui peuvent éprouver du stress, de la désorientation, de l’angoisse ou encore de la colère suite à cette période de bouleversements.

Les citoyens peuvent bénéficier d’une première écoute psychosociale, qui redirigera vers un autre service compétent si nécessaire via :

  • Le n° 107 : télé-accueil
  • Le n°103 : écoute enfants et adolescents

Les citoyens, particuliers et professionnels, peuvent, en outre, trouver du soutien via la page unique de l’AVIQ « Trouver du soutien ».

L’ASEB

L’Association pour la solidarité étudiante en Belgique est présente sur 5 sites et offre un service d’épicerie solidaire aux étudiants en difficulté économique. Elle permet aux étudiants d’être mieux informés, orientés, accompagnés, qu’il s’agisse de l’accès aux droits, aux soins, au logement, ou encore d’une aide administrative, et développe des partenariats avec les services universitaires concernés, les associations sportives ou culturelles, les cinémas, les lieux de vie artistiques pour proposer à tous des tarifs préférentiels ou la gratuité. N'hésitez pas à visiter le site de l'association pour plus d'informations !  

Aides COVID-19 octroyées par les CPAS

Le gouvernement fédéral a alloué une subvention de près de 115 millions aux CPAS afin de leur permettre d’octroyer des aides matérielles, sociales, médicales, médico-sociales ou psychologiques aux usagers, dont les étudiants, qui ont perdu une partie de leurs revenus dans le cadre du covid-19 et ne peuvent plus faire face à des dépenses quotidiennes ou liées à des soins médicaux. Les CPAS peuvent utiliser cette subvention pour :

 octroyer des aides relatives au logement, y compris les charges à l’exclusion de la garantie locative

 octroyer des aides relatives à la consommation d’énergie y compris des aides à l'accompagnement et la guidance sociale et budgétaire nécessaires

 octroyer des aides au soutien numérique notamment en vue de favoriser les démarches en ligne, les contacts sociaux et le soutien scolaire

 octroyer des aides psychosociales relatives à la prise en charge de coûts d’intervenants professionnels reconnus dans le traitement des violences conjugales, des problèmes d’anxiété et troubles psychiatriques

 octroyer des aides en matière de santé

6° octroyer des aides pour des factures impayées du fait d’une diminution des ressources

 octroyer d’autres besoins primaires

 octroyer des aides dans le cadre de la lutte contre la pauvreté infantile

Si chaque CPAS est autonome dans la gestion de ces aides, il importe que les étudiants en connaissent l’existence et puissent y faire appel.

Gardez votre enthousiasme, maintenez le cap et ne vous découragez jamais !
Prenez soin de vous et de ceux qui vous sont chers. 

 

Le 1er décembre 2020

Compte tenu du contexte épidémiologique et conformément aux décisions prises le vendredi 27 novembre par Madame la Ministre Glatigny et le Comité de concertation fédéral, les conditions d’enseignement resteront prioritairement en distanciel jusqu’à nouvel ordre

Concernant les modalités d’organisation de la session de janvier, le distanciel s’impose comme une priorité. Néanmoins, la possibilité du présentiel pourra être envisagée selon deux conditions dûment justifiées : les activités ne pouvant se départir d’une rencontre physique ou rendant impossible une égalité de traitement entre les étudiants. 

Dans le cas d’un présentiel nécessaire, les dispositions sanitaires suivantes devront être respectées : 

  • le port du masque
  • une distanciation physique de 1,5 mètres, tout autour de vous (360°) 
  • la ventilation continue du lieu où se rassembleront les étudiants. Si celle-ci ne peut être réalisée, une aération régulière sera exigée pendant 30 minutes, toutes les 90 minutes 
  • les déplacements sur les campus et dans les locaux seront limités au maximum. Un sens de circulation sera aménagé : chaque bâtiment, chaque local disposera d’une entrée et d’une sortie 
  • l’attente avant de présenter l’épreuve devra être minime et se déroulera de préférence, à l’extérieur
  • après la présentation de l’épreuve, il faudra quitter l’établissement immédiatement

Le souhait de la Ministre de l’Enseignement supérieur et le nôtre sera de vous notifier les horaires et les modalités d’examens au plus vite, sachant que le délai légal nous impose la date du 11 décembre 2020. Votre direction de département s’emploie à vous tenir informés le plus rapidement possible.

Arrêté de pouvoirs spéciaux et circulaires

Le projet d’Arrêté de pouvoirs spéciaux du Gouvernement de la Communauté française modifiant certains articles du Décret Paysage (organisation de l’enseignement, rythme des études, inscription aux études, programme annuel de l’étudiant, évaluations, aide à la réussite) sera bientôt adopté ; sa version définitive sera accessible sur la page d’accueil de l’eCampus dès le 11 décembre 2020. 

Nous vous invitons à prendre connaissance de : 

Dans ce contexte difficile pour tous, nos pensées s’adressent particulièrement aux étudiants dont ceux qui vivront pour la première fois l’expérience de l’évaluation dans l’enseignement supérieur. Dans une structure comme notre Haute Ecole, le dialogue est primordial. Avec vos enseignants, vos camarades, vos directions … Mais aussi avec les services qui se tiennent à votre disposition : le Service d’Appui à l’Étudiant, le Conseil des étudiants, le Service social et ses assistantes sociales vous accompagnent durant votre parcours académique et sont disponibles pour entendre vos inquiétudes et vous proposer des solutions (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.).

Chers étudiantes et étudiants, à bon nombre de difficultés, un remède existe. 

Si vous ressentez toujours de la morosité, si vous êtes angoissé, si vous souhaitez parler de vos tourments à quelqu’un, n’oubliez pas que la psychologue du Service d’Information et d’Orientation peut encore vous accompagner (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.). Peut-être connaissez-vous, parmi vos camarades, des cas de décrochage, des situations de détresse. Ne les laissez pas dans l’isolement ou le repli. Parlez-en avec eux et conseillez-leur de prendre contact avec le Service social (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.) ou encore le Conseil des étudiants (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.). Soucieuse du bien-être de chacun, l’institution se tient à la disposition de tous. 

Des conseils et ressources sont offerts par le Service Promotion de la Réussite. Rendez-vous dans la rubrique « Aide à l’étudiant » sur l’eCampus. Sachez que des coachings individuels peuvent également être assurés (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.).

Les étudiants à besoins spécifiques doivent maintenir le contact avec le SAPEPS. Ses membres les accompagneront dans cette situation exceptionnelle. (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.)

Nous souhaitons garantir à tous les étudiants des conditions favorables d’enseignement et d’évaluation en distanciel :

  • du matériel informatique peut être prêté aux étudiants qui en font la demande avant le 9 décembre auprès du Service social (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.)
  • un local d’étude peut être attribué aux étudiants qui en font la demande auprès du Service social
  • pour les étudiants boursiers et de condition modeste, une connexion wifi à domicile peut être envisagée. 

Gardez votre enthousiasme, maintenez le cap et ne vous découragez jamais !
Prenez soin de vous et de ceux qui vous sont chers.

 

Le 9 novembre 2020

Vous avez probablement pris connaissance par les médias des nouvelles mesures suite au Comité de Concertation fédéral vendredi dernier. Suite à cela, ce mardi 03 novembre, une visio-conférence s’est tenue en fin de journée en présence de Erika Vlieghe, infectiologue et de la Ministre Glatigny.

Les mesures seront d’actualité à partir de ce lundi 09/11/2020. A ce stade nous pouvons retenir :

  • L’ensemble des cours se dérouleront à distance jusqu’au 13 décembre 2020. Toutefois, à partir du 1er décembre, les cours de BA1 devraient pouvoir se donner partiellement en présentiel ou d’autres priorités pourront être confirmées (à suivre)
  • L’exception pour les activités pratiques et de laboratoires (moyennant le port du masque en tout temps) est maintenue si le distanciel est impossible à mettre en place
  • Les stages peuvent se poursuivre moyennant le respect des prescrits du lieu d’accueil  
  • Pour le personnel administratif, le télétravail est une obligation ; Seules les activités essentielles nécessitant une présence physique sont encore permises avec l’accord préalable du Chef de Service et/ou du Directeur et moyennant l’application la plus stricte des gestes barrières
  • Les bibliothèques, médiathèques seront ouvertes, moyennant le respect des distances sociales (1,5m) et le port du masque
  • Les restaurants sont fermés. La possibilité d’un service minimum de plats à emporter peut être envisagée selon les implantations

Par ailleurs, nous sommes toujours en attente :

  • De la nouvelle circulaire pour tous types de stages. L’idée générale étant d’en arriver à plus de souplesse
  • De l’avis de la Commission Européenne concernant les normes d’accès aux professions paramédicales
  • De l’arrêté des pouvoirs spéciaux
  • Des recommandations pour les évaluations de Janvier. Trois scénarios pourraient être envisagés et nécessitent encore des discussions au niveau du Cabinet, de la FWB et du Fédéral. La date de communication des modalités d’examen aux étudiants est fixée au 3/12 mais elle pourrait être reculée au 10/12. Ce changement de date pourrait s’opérer dans le cadre d’un arrêté des pouvoirs spéciaux qui nous sera communiqué dans les prochains jours

Par ordre décroissant de priorité :  

  • Plan A : les examens écrits se font majoritairement en distanciel. Le présentiel est possible pour certains cas particuliers
  • Plan B : tous les examens sans exception se font en distanciel 
  • Plan C : tous les examens en distanciel avec la possibilité éventuelle de report en mars/avril d’examens qui nécessiteraient absolument une organisation en présentiel

Ayons pleinement conscience du rôle qui est le nôtre dans l'effort collectif et de l’impact de nos actions sur l’épidémie. Limitons nos contacts. Chaque geste de prudence compte … L’application scrupuleusement rigoureuse des consignes sanitaires élémentaires est le seul moyen de s’en sortir

Une autre façon d’agir au bénéfice de cet effort collectif et de contribuer à la lutte contre l’épidémie est de donner de notre temps pour soulager le personnel soignant des hôpitaux, à bout de souffle.

Si vous ne vous êtes pas encore manifestés et que vous souhaitez donner votre temps pour renforcer les équipes de soins mais aussi pour des tâches telles que le renfort pour les gardes d’enfants du personnel hospitalier, l’aide au travail scolaire d’enfants du personnel hospitalier, l’appui dans les tâches administratives, … vous pouvez encore le faire. Un courrier vous parviendra dans les prochains jours.

Les membres du personnel et les étudiant.e.s qui ont été reconnu.e.s positifs à la COVID-19 (diagnostic confirmé) et en sont guéri.e.s (traitement terminé depuis au moins 17 jours- sont invité.e.s à faire don de leur plasma. Toutes les infos sont disponibles sur ce site à ce sujet : https://www.plasmacovid19.be/fr .

N’oubliez pas qu’au sein de notre institution, il y a des personnes prêtes à vous accompagner dans la gestion de la crise : les relais du SIPPT Provincial au sein de la Haute Ecole ou le Service d’Appui à l’Étudiant 

Organiser les enseignements à distance dans les meilleures conditions possibles, importe aux membres du Collège de Direction. C’est pourquoi, il a été décidé que le Service social peut mettre à disposition des étudiants qui en font la demande :

  • Du matériel informatique
  • Une connexion wifi à domicile
  • Un local d’étude
  • Un support photocopies

Notez également que Proximus met à disposition des étudiants des EES des hotspots gratuits.

Gardez votre enthousiasme, maintenez le cap et ne vous découragez jamais !
Prenez soin de vous et des autres.

 

Le 24 octobre 2020

Les Gouvernements régionaux et de la Communauté française ainsi que les Gouverneurs ont tenu, ce vendredi 23 octobre 2020, des réunions destinées à adapter les mesures organisationnelles relatives à l’Enseignement supérieur et de Promotion sociale à la réalité sanitaire.

Les mesures en vigueur à partir de ce 26 octobre 2020 dans l’Enseignement supérieur et l’enseignement de Promotion sociale ont été annoncées. 
On ne parle plus de code couleur ; l’objectif est de limiter au maximum la fréquentation des campus. Ainsi, l’organisation au sein de la HEPH - Condorcet sera :

  • l’ensemble des cours se dérouleront à distance, y compris ceux organisés en début de cycle de bachelier (BA1) qui bénéficiaient jusqu’ici d’une exception ;
  • les stages pourront continuer moyennant le respect des prescrits du lieu de stage ;
  • les bibliothèques, médiathèques et salles informatiques seront ouvertes, moyennant le respect des distances sociales (1,5m) et le port du masque ;
  • les activités estudiantines et folkloriques seront suspendues ;
  • les cafeterias et cantines seront fermées ;
  • les distributeurs seront vides ;
  • les étudiants seront invités à réduire au maximum leurs déplacements, notamment entre leur kot et le domicile familial.

Le principe de fonctionnement en cette période est de maximiser le travail à domicile, en distanciel, avec un suivi de l’évolution des étudiants. Les enseignants doivent tout faire en ce sens. L’essentiel est de maintenir l’acquisition de compétences en même temps que de préserver la santé de chacun. S’il vous est impossible de travailler en distanciel, des dispenses à cette règle sont possibles. Ainsi les activités de laboratoire, les activités pratiques y compris physiques et sportives et les cours artistiques ne pouvant pas se tenir à distance pourront se tenir en présentiel, moyennant le port du masque en tout temps.

Des informations plus précises vous parviendront prochainement de vos Directions respectives avec la publication d’une nouvelle circulaire concernant les stages et d’un protocole sanitaire considérant les modalités pratiques ainsi que la question des évaluations de janvier.

Ayons pleinement conscience du rôle qui est le nôtre dans l'effort collectif et de l’impact de nos actions sur l’épidémie. Limitons nos contacts. Chaque geste de prudence compte…

Notez que la reconnaissance des stages sous forme d’activités de volontariat ne peut s’envisager qu’aux conditions de la garantie d’un encadrement pédagogique et du respect de la nature du stage. Cette reconnaissance est circonscrite dans la circulaire n°7554 du 28/04/20 :

« 4. Valorisation des activités de volontariat
Les étudiants qui se sont engagés volontairement dans le cadre de la gestion de la crise sanitaire du COVID-19 peuvent bénéficier d’une valorisation des activités effectuées durant cette période comme heures de stage. En effet, le jury peut décider, après avoir démontré l’adéquation entre la nature des tâches effectuées sur une base volontaire et celles prévues par son programme d’études et/ou les différentes législations en vigueur en la matière, et pour autant qu’un encadrement pédagogique ait pu être assuré, de valoriser comme activités de stages, en totalité ou en partie, les compétences acquises par l’étudiant durant cette période de volontariat ».

Le Collège provincial a marqué son accord de principe sur cette pratique en exigeant en prime que ces volontaires soient strictement protégés et équipés comme le personnel soignant de l’institution.

En ce qui concerne les membres du personnel administratif, le télétravail sera la règle dès ce lundi chaque fois et partout où cela est possible.

Seules les activités essentielles nécessitant une présence physique sont encore permises avec l’accord préalable du Chef de Service et/ou du Directeur et moyennant l’application la plus stricte des gestes barrières.

N’oubliez pas qu’au sein de notre institution, il y a des personnes prêtes à vous accompagner dans la gestion de la crise : les relais du SIPPT Provincial au sein de la Haute Ecole, le Service d’Appui à l’Étudiant, la Cellule d’Appui Pédagogique.

Organiser les enseignements à distance dans les meilleures conditions possibles, sans pénaliser les étudiants, importe aux membres du Collège de Direction.

Comme en mars, du matériel informatique peut être prêté à tout membre du personnel qui notifierait une situation problématique auprès de sa Direction.

En tant que professionnel.le.s e de la santé, ceux parmi vous qui désirent apporter leur soutien dans la lutte contre le COVID-19, peuvent se déclarer disponibles au moyen du formulaire accessible sur le site de l’Agence Wallonne pour une Qualité de Vie (AVIQ).

Gardez votre enthousiasme, maintenez le cap et ne vous découragez jamais !
Prenez soin de vous et des autres.

Coronalert

 

Le 14 septembre 2020

La rentrée sera placée sous le code « jaune », ce qui signifie que nos établissements seront ouverts et prêts à vous accueillir, moyennant le respect des mesures de précaution sanitaire élémentaires. Garantir votre sécurité constitue la préoccupation principale. Tout sera mis en œuvre sur nos différentes implantations pour la préserver.

Les activités d’apprentissage seront organisées en présentiel et à distance. Les autorités de la Haute Ecole Condorcet et les enseignants adopteront toutes les dispositions nécessaires à la satisfaction des obligations académiques de l’étudiant. Cependant, le non-respect des mesures de précaution sanitaire élémentaires en vigueur expose à des conséquences disciplinaires. Le Service interne de prévention et protection du travail (SIPPT provincial) a été sollicité pour vérifier la mise en place et la régularité des dispositifs installés sur les implantations de notre Haute École. Chaque Direction de Département a recensé les besoins en matière de produits et de matériel nécessaires à l’application des dispositions préconisées par la CELEVAL et les services provinciaux veillent à ce que les demandes soient rencontrées.

Nous rappelons aux personnes qui s'apprêtent à intégrer la Haute École Condorcet et qui proviennent « d’une zone rouge » que les mesures sanitaires prévoient une quarantaine de 7 jours lors de l'arrivée sur le territoire belge. Nous vous invitons, par conséquent, à prendre vos dispositions pour rejoindre le pays le plus rapidement possible afin que cette quatorzaine ne vous porte pas préjudice.

Les personnes originaires de zones rouges identifiées en Belgique ou dans les pays limitrophes et qui effectuent la liaison quotidiennement jusqu’à notre établissement doivent redoubler de vigilance et veiller à l’application intensive des gestes barrières.

En tous les cas, les personnes malades et / ou peut-être porteuses du COVID-19 doivent rester à la maison et contacter leur médecin traitant.

Merci de respecter scrupuleusement les gestes barrières :  port du masque obligatoire en permanence, lavage régulier et minutieux des mains à l’eau savonneuse et désinfection, distanciation physique. En cas d’urgence liée au COVID, contactez le +32 65 / 38 25 62 (Service interne de prévention et protection du travail - SIPPT provincial).

 

Le 17 août 2020

Nous tenons à vous rappeler que le port du masque est obligatoire sur l'ensemble de nos implantations, en permanence.

Organisation de la rentrée académique : les modalités de rentrée ainsi que les dates et les heures auxquelles vous serez attendus vous seront communiquées prochainement. Les équipes enseignantes et administratives oeuvrent à l'organisation de la rentrée et du premier quadrimestre, en tenant compte de la situation sanitaire actuelle et des besoins qu'elle engendre.

Nous rappelons aux étudiants actuellement en zone rouge et qui s'apprêtent à passer des examens en présentiel ou à intégrer la Haute Ecole Condorcet que les mesures sanitaires prévoient un isolement de 14 jours lors de l'arrivée sur le territoire belge. Nous vous invitons, par conséquent, à prendre vos dispositions pour rejoindre le pays le plus rapidement possible afin que cette quatorzaine ne vous porte pas préjudice.

Nous voici arrivé.e.s à la veille du début de la session de septembre. Dans ce contexte et compte tenu des inquiétudes nombreuses et totalement compréhensibles, nous vous prions de prendre connaissance des conditions dans lesquelles les examens devront se dérouler lorsqu’ils sont organisés en « présentiel ». 

Celles-ci ont été définies dans l’avis de la Cellule d’évaluation (CELEVAL) selon les règles de base à respecter pour éviter la transmission de la COVID-19 lors des examens dans l'enseignement supérieur.  

Il convient également d’ajouter que le Conseil national de sécurité (CNS) du 27 juillet 2020 a adopté un certain nombre de dispositions, traduites dans l’arrêté ministériel du 28 juillet 2020, dont une en particulier complète le dispositif décrit dans l’avis précité de la CELEVAL : « Un public de maximum 100 personnes peut assister à des événements, représentations, réceptions et banquets assis accessibles au public et compétitions, pour autant qu’ils soient organisés en intérieur, dans le respect des modalités prévues par l’article 4, alinéa 2 ou par le protocole applicable, et sans préjudice de l’article 5 ».

Pour toute information complémentaire, vous pouvez consulter l’Arrêté ministériel du 28 juillet 2020 « modifiant l’arrêté ministériel du 30 juin 2020 portant des mesures d’urgence pour limiter la propagation du coronavirus COVID-19 » (p. 56016).

La prudence nous impose d’appliquer ces dispositions aux examens qui seront organisés dans nos locaux.

Par ailleurs, veuillez noter que :

  • Le Service interne de prévention et protection du travail (SIPPT provincial) a été sollicité pour vérifier la mise en place de toutes les dispositions nécessaires sur toutes les implantations de notre Haute École.
  • Chaque Directeur.trice de Département a recensé les besoins en matière de produits et de matériel nécessaires à l’application des dispositions préconisées par la CELEVAL et les services provinciaux veilleront à ce que les demandes soient rencontrées.

Nous vous demandons de bien veiller à appliquer les dispositions (gestion des entrées et sorties, distance de 1,50 m, port du masque en permanence…) que l’avis suivant contient. 

Avis de la CELEVAL sur les règles de base à respecter pour éviter la transmission de la COVID-19 lors des examens dans l'enseignement supérieur

Accès au local d'examen

Les étudiant.e.s se rendront à la salle d'examen de préférence par leurs propres moyens. Si elles / ils utilisent les transports en commun, toutes les mesures de protection (comme le port du masque) devront être respectées.

Flux des déplacements 

  • L'accès au site d'examen se fait par des passerelles "à sens unique" et prémarquées, afin d’éviter que les étudiant.e.s et les membres du personnel qui quittent le site en traversant un groupe dans la direction opposée ne puissent plus respecter les mesures de distanciation.  
  • L'entrée et la sortie de la salle d'examen doivent se faire en très petits groupes afin de respecter les mesures de distanciation. 
  • Après l'examen, les étudiant.e.s doivent immédiatement quitter les lieux de manière individuelle.  
  • Les déplacements des étudiant.e.s se font de préférence sous surveillance.

Mesures de distanciation

  • Si la forme d'examen le permet, les épreuves se feront en mode numérique (distanciel). 
  • Si nécessaire, d'autres lieux d'examen seront utilisés (par exemple, des complexes de congrès). 
  • Avant de pouvoir pénétrer dans la salle d'examen, il faut s'assurer que les étudiant.e.s puissent attendre dans un endroit où une distance de 1,5 m entre les personnes peut être respectée (de préférence à l'extérieur). 
  • Dans la salle d'examen, les étudiant.e.s travaillent à une distance minimale de 1,5 m les un.e.s des autres et du personnel (examinateur.trice compris.e). Si le personnel de surveillance est présent pendant l'examen, la disposition des sièges des étudiant.e.s doit être telle qu'il y ait toujours une distance minimale de 1,5 m entre la / le surveillant.e et l'étudiant.e.

Mesures d'hygiène de base

  • Il existe une réelle possibilité de se laver abondamment les mains avec de l'eau et du savon et de se les désinfecter. 
  • Les plans de travail et autres surfaces sont soigneusement nettoyés avant chaque examen. Pour les examens oraux, la désinfection se fait entre chaque étudiant.e (par exemple en lui faisant décontaminer ses surfaces de travail avant et après l'examen). Le matériel utilisé pour les présentations est également nettoyé entre chaque étudiant.e. 
  • Si des ordinateurs sont nécessaires, ils doivent être soigneusement nettoyés avant d'être employés. Munissez-vous de préférence de votre propre ordinateur portable.  
  • Les toilettes sont nettoyées régulièrement (au moins entre chaque session d'examen). 
  • Aucun matériel pédagogique ne sera transmis entre les personnes pendant l'examen. 
  • L'épreuve ne dure pas plus de 3 heures. 
  • La salle d'examen est ventilée de manière optimale.  
  • Les portes restent ouvertes pour éviter autant que possible le contact avec les poignées. 
  • Les copies d'examen sont conservées dans un conteneur fermé pendant plusieurs heures.  
  • Dans la mesure du possible, les listes de signatures seront remplacées par la numérisation de la carte d'étudiant.e.

Equipement de protection individuelle

  • Les étudiant.e.s et le personnel portent en permanence un masque buccal en tissu. Les masques médicaux (masques chirurgicaux et FFP2) sont réservés aux prestataires de soins. 
  • Si l'étudiant.e ne possède pas de masque, il peut éventuellement utiliser une écharpe/un châle bien noué. L'établissement d'enseignement peut également mettre à disposition un petit stock de masques pour les étudiant.e.s qui n'en auraient pas.  
  • L'utilisation de gants (en plastique) n'est pas recommandée car elle donne un faux sentiment de sécurité et on ne se lave plus les mains, alors qu'avec la main gantée, on se touche la bouche, le nez et les yeux, qui peuvent encore être contaminés. 

Mesures pour les étudiant.e.s et le personnel présentant des symptômes de la COVID-19 

  • Les étudiant.e.s et les membres du personnel malades doivent rester chez eux en permanence. 
  • Si une personne tombe malade pendant un examen, elle doit immédiatement quitter le campus.  
  • Si possible, on prévoit plus d'un membre du personnel de surveillance pour chaque examen, afin de pouvoir réagir rapidement si un.e collègue tombe malade ou d’accompagner un.e étudiant.e ou un membre du personnel qui se sentirait mal.   

Nous vous invitons à consulter régulièrement le site officiel d'information sur le coronavirus : https://www.info-coronavirus.be/fr/

En cas d'urgence, il convient de contacter le Service interne de prévention et protection du travail (SIPPT provincial) au +32 65 / 38 25 62

Prenez soin de vous et des autres.

11 millions de raisons

 

Le 16 mars 2020

Veuillez trouver ci-dessous un point « COVID-19 » concernant la situation de la HEPH - Condorcet au 17 mars 2020. Ces mesures sont applicables dès aujourd’hui et jusqu’à nouvel ordre.

Enseignement

• La Haute École Condorcet n’est pas fermée : les cours y sont suspendus jusqu’à nouvel ordre. Classes et labos ne seront pas accessibles aux étudiants.

• Le contact avec les étudiants sera maintenu et des dispositifs d’enseignement à distance seront organisés par le biais des outils numériques. Chaque membre de la communauté éducative doit faire la preuve de son implication dans la mise en ligne de ses enseignements. Ces mesures valent aussi pour les collaborateurs occasionnels. Un cadastre présentant les différentes possibilités numériques, outils et tutoriels disponibles vous a été notifié ce matin.

• Dans cette mise en application sur toutes les implantations, la Cellule d’Appui Pédagogique sera aidée par les coordinateurs de section et les personnes les plus aguerries à la pratique numérique. A cet effet, des réunions en petits groupes (3 ou 4 personnes) pourront être organisées, sans obligation, dans le respect des règles de sécurité et d’hygiène en vigueur.

• Les stages sont suspendus à partir de ce jour. Un contact avec les institutions d’accueil doit être pris par les secrétariats, les coordinateurs de section ou les superviseurs de stage afin de les informer de cette décision.

• Toutefois, si les étudiants souhaitent poursuivre leur stage, notamment les stages à l’étranger ou les stages en alternance, ils doivent se manifester auprès des secrétariats, des coordinateurs de stage ou du service des relations internationales afin de leur en faire part. Ils devront alors avoir l’aval des institutions d’accueil, lesquelles devront nous assurer qu’elles sont toujours en mesure de recevoir ces étudiants en toute sécurité.

• Partant du principe que tous les stages sont effectivement suspendus pendant les semaines à venir, les Autorités de la Haute École, conscientes de l’enjeu sanitaire que représentent pour les hôpitaux les stagiaires, proposent sur base volontaire d’autoriser les étudiants à participer à l’effort sanitaire collectif.

Concrètement, cette disposition concerne les étudiants de dernière année et les professeurs de stages du département paramédical qui, sur base volontaire, pourraient rejoindre les équipes de soignants. Leur participation est conditionnée à trois éléments :

- une information complète de la mission qu’ils auraient à effectuer ;
- une formation accélérée sur les consignes d’hygiène et les bons gestes de protection, assurée par des enseignants ;
- une demande des hôpitaux effectuée auprès des coordinateurs de stages de la Haute Ecole qui centraliseront les attentes des services hospitaliers.

Il s’agit d’une réponse adaptée et nécessaire au devoir civique d’une institution comme la nôtre dans une crise comme celle que nous traversons actuellement.

Déplacement et regroupement

• Les réunions non essentielles et non urgentes sont suspendues. Ce sera le cas des Conseils social, pédagogique et de gestion jusqu’au 3 avril.

• Tous les départs de mobilité étudiante internationale sont annulés.

• Les étudiants qui se trouvent actuellement en stage à l’étranger et qui souhaitent revenir en Belgique le peuvent. Ceux qui ne souhaitent pas revenir en Belgique ne sont pas dans l’obligation de le faire. Cependant, ils sont informés des risques qu’ils encourent avec la fermeture progressive de l’espace aérien.

• Les déplacements professionnels à l’étranger sont interdits jusqu'au 3 avril minimum.

• L’accueil d’invités venus de l’étranger doit être rediscuté selon l’évolution du contexte sanitaire.

• Quand elles ne sont pas purement et simplement annulées, les activités extérieures (voyage, salon, colloque, conférence, rassemblement…) sont reportées.

• Les manifestations institutionnelles ouvertes au grand public sont annulées jusqu’au 3 avril (Journée des Métiers, Classes ouvertes du 1er avril).

Administration et logistique

• Les activités nécessaires au bon fonctionnement de l’institution sont maintenues pour les membres du personnel administratif et technique. Le « télétravail » est privilégié. Des permanences seront organisées chaque jour, de 9h à 15h, afin de garantir l’ouverture des lieux d’accueil. Les bibliothèques resteront accessibles. En effet, il est important de laisser à disposition des étudiants des endroits où ils peuvent bénéficier du wifi et accéder aux cours en ligne. Cependant, les précautions sanitaires de base sont à respecter et le nombre d’utilisateurs doit être contingenté.

• Des solutions pour pouvoir utiliser l’intranet provincial à distance sont à l’étude.

• Tous les membres du personnel doivent rester joignables durant les heures de travail (courriel ou téléphone).

• Des consignes émanant de la Direction Générale Régionale parviendront aux membres du personnel technique et d’entretien, placés sous son autorité.

• Pour l’agent utilisant quotidiennement les transports en commun, et afin d’éviter de les emprunter aux heures de pointe, des aménagements d’horaire peuvent être envisagés en concertation avec son responsable hiérarchique.

Eloignement pour des raisons médicales

Je vous invite à consulter la circulaire n°7509 de la Fédération Wallonie – Bruxelles datée du 13 mars 2020. Elle explicite les démarches administratives à entreprendre en cas de maladie ou de décision de confinement asymptomatique.

• Pour toutes les personnes dites « à risques » (personnes diabétiques, présentant des maladies cardiaques, pulmonaires ou rénales, les femmes enceintes et les personnes dont le système immunitaire est affaibli), des mesures spécifiques seront prises en concertation avec le responsable du Département.

Les mesures de précaution notifiées par le SPF Santé publique restent bien évidemment d’application. Un point sur la situation sera établi régulièrement. Seules la Province de Hainaut et la Cellule Communication de la Haute École Condorcet sont habilitées à diffuser des informations relatives aux mesures prises pour limiter la propagation du Coronavirus. Ces indications vous parviendront par voie officielle, sur vos boîtes email institutionnelles. Veuillez rester vigilants.

 
 

Imprimer