eCampus       Webmail
 
 


20 ans de communication à la HEPH-Condorcet!


Il y a un peu plus de 20 ans, une institution qu'on appelait alors l'IPSMa (Institut Provincial supérieur des Sciences pédagogiques et sociales de Marcinelle), devenue aujourd'hui la catégorie sociale de la HEPH-Condorcet, délivrait les premiers diplômes de "Gradués en Communication".

A Charleroi, l'émergence du Graduat en Communication, aujourd'hui Bachelier, a accompagné le développement d'une culture contemporaine vivante et inventive.

La naissance de cette section est aussi la concrétisation de projets et l'application de la théorie à la pratique. En effet, la formation enseigne à ses futurs diplômés la méthodologie du projet afin de leur permettre d'être créatifs, innovants et d'être capables de créer et réaliser un projet de A à Z!
C'est ainsi que les étudiants, dans le cadre de leurs cours ou de leurs stages, ont fait naître des évènements tels que "Livresse" ou "Festimages" qui ont encore un grand succès à l'heure actuelle.

reportage20 ans d'existence, 20 ans d'évolution!

Aujourd'hui, nous pouvons affirmer que cette jeune section a connu 20 ans d'évolution: les techniques et les canaux de communication se sont développés pour accompagner ce monde de plus en plus difficile à décoder.

Quand la section Communication est née, personne n'avait de téléphone portable, Internet était carrément inconnu, et nul ne pensait que deux décennies plus tard, on convoquerait ses réunions par mail, on privilégierait l'information par le web, on publierait ses cours en ligne, etc.

En 20 ans, le programme de cours de la section Communication a connu pas mal de remaniements. il a fallu constamment s'adapter pour mieux coller à un secteur mouvant et en constante évolution.

Que sont devenus nos premiers diplômés?

Il est rassurant de constater que nos anciens étudiants ont investi les divers créneaux qui s'offraient à eux.
On en retrouve aujourd'hui sur les antennes des télés et des radios publiques ou privées, dans des grands journaux régionaux et nationaux, dans des centres culturels, dans les cellules de communication d'entreprises privées ou encore dans des administrations.

Cette inscription d'une pratique scolaire dans le service à la collectivité est incontestablement un des plus beaux motifs de satisfaction pour ceux qui, au milieu des années '80, ont tout mis en oeuvre pour qu'existe cette formation.

Marcinelle souffle aujourd'hui ses 20 bougies bien méritées...


Imprimer