eCampus       Webmail
 
 


Conférence : « la bière de A à Z »

Dans le cadre d’un projet entrepreneurial, les étudiants de 1re année du master en agronomie ont organisé, à Ath, une conférence sur le thème de la bière. Ils ont accueilli 3 intervenants.

O'Bryan Marlier, étudiant de 3ème année et passionné par la bière, y a présenté la fabrication "maison" de la bière.

 

Lionel Fleury, entrepreneur, est venu témoigner des difficultés rencontrées pour créer son entreprise. Il vient de lancer une bière artisanale brassée entre 19h et 2h du matin, la « 1902 ».

 

Barbara Lefèvre, Maître-assistante à la HEPH – Condorcet, a exposé les aspects "marketing" du lancement d'une nouvelle bière sur un marché déjà bien saturé, comptant plus de 1300 variétés belges existantes.

 

La conférence a ensuite laissé place à la Brasserie Dubuisson à Pipaix.

 

Tout comme le petit déjeuner sur le thème du lait, cette initiative provient des étudiants, encadrés par leur enseignante Anne Fourbisseur. Ce projet a pu être réalisé grâce à l'obtention d'une bourse de l'agence de stimulation économique (ASE).

Imprimer

Les douceurs de Chartres et d’ailleurs

La dernière étape de l’échange entre la catégorie agronomique de la Haute Ecole et l’école BTS de Chartres s’est déroulée du 20 au 22 avril.

Les étudiants français, qui avaient découvert les secrets de la bière, ont proposé à nos étudiants de deuxième année du bachelier en agro-industries et biotechnologies de visiter une meunerie et de profiter du « hall alimentaire » de leur institution. Équipé d’installations pilotes agroalimentaires, il permet la réalisation de quelques fabrications : jus de pomme, yaourt, ketchup, baguettes, crème glacée et lait concentré.

Ces premières dégustations – vérification du travail oblige - ont attisé la gourmandise de nos étudiants et de leurs accompagnants qui, lors d’une halte sur le trajet de retour, ont apprécié la visite d’une confiserie à Cambrai dont le bonbon rayé à la menthe est très réputé : la bêtise.

Imprimer

Manipulation des animaux de laboratoire

Les étudiants de l’implantation athoise ont profité d’une formation organisée à Vendôme, en France, dans le cadre de la manipulation des animaux de laboratoire. 

Cette formation de 10 jours a été suivie par des étudiants en biotechnologie et biochimie de la catégorie technique ainsi que par des étudiants en agro-industrie de la catégorie agronomique.

En effet, en Belgique comme dans d’autres pays européens, les animaux utilisés en laboratoire sont protégés légalement et les personnes qui pratiquent des expériences sur les animaux doivent disposer d’un agrément par le Service du bien-être animal du SPF Santé Publique.

Les étudiants qui ont réussi les tests avec succès à l’issue de la formation vont pouvoir bénéficier de cet agrément, ce qui représente un plus tant dans leur formation que sur le marché de l’emploi.

IMG_0217.jpegIMG_0224.jpegIMG_0200.jpegIMG_0220.jpegIMG_0196.jpegIMG_0197.jpegIMG_0211.jpegIMG_0216.jpeg

 

Imprimer

Visiter pour s’orienter

Quelques jours avant le congé de printemps, les étudiants de 1re année du bachelier en Agronomie ont participé à des visites d'entreprises dans le but de choisir, après ce premier bloc commun, une finalité parmi les 6 propositions de la catégorie. Agronomie des régions chaudes ? Environnement ? Techniques et gestion agricole ? Agro-industries et biotechnologie ? Techniques et gestion horticoles ? Forêt et nature ?

Au programme de cette course d’orientation : la ferme expérimentale et pédagogique à Ath (chèvrerie, fromagerie) ; la ferme de la Rouge Cense à Ghislenghien (élevage de bovins, de volaille, et culture) ;  AgroEnergie à Maulde (grandes cultures et mesures « agro-environnement ») ; laBrasserie des Géants à Ath ; le Parc naturel du Haut Pays à Onnezies ; Pom d’Happy - Les vergers de Ghoy (pommes, poires, jus de fruits, …).

Imprimer

Un verger prolifique, ça s’explique !

 

Les 2e et 3e années du bachelier en Agronomie, finalité Techniques et gestion horticoles, ont suivi un TP sur la plantation d'arbres fruitiers pour la réalisation d'un verger.

Accompagnés de Florian Devroux, leur enseignant, ils ont planté diverses variétés : prunier de prince, ou prunier reine-claude d'Oullins, mirabellier de Nancy, pêcher « La Reine des vergers », figuier, myrtillier, pommier Transparente de Lesdain, pommier Radoux, poirier Durondeau, cerisier Bigarreau Napoleon...

Des explications sur la profondeur des trous à effectuer, sur la manière d’installer le tuteur, sur le placement de l'arbre en fonction de ses racines, sur la façon de remettre de la terre sans abîmer les racines, sur la fixation du lien et sur la taille des branches ont été délivrées.

Il ne reste plus qu'à attendre patiemment la récolte !

 

Imprimer