eCampus       Webmail
 
 


Chimie thérapeutique et biopharmacie

Intéressés par les nouvelles technologies en cultures cellulaires, en génétique, en technologies alimentaires, en biopharmacie, en analyses médicales ou en recherches thérapeutiques ?

Lancez-vous dans une formation en 3 ou 5 ans, à Ath, dans les domaines de la chimie verte, de la biochimie thérapeutique ou de la biotechnologie blanche.

Les professions se rapportant à ces disciplines ont été déclarées en pénurie. Les étudiants sortant de ces filières sont donc certains de trouver un emploi à l'issue de leur cursus.

En outre, ces formations sont dispensées en petits groupes, dans des laboratoires de pointe, ce qui représente l'assurance d'un enseignement de qualité !

De plus amples informations ?

Contactez le +32 (0) 68/26 46 55 ou le +32 (0) 68/26 46 67

Imprimer

Les concepteurs de la solution contre les nids-de-poule récompensés à Lisbonne

Trois étudiants fraîchement diplômés du Master en Sciences de l’Ingénieur industriel de la  Haute Ecole Provinciale de Hainaut  - CONDORCET (Tournai) remportent le prix NN « Award for Care & Impact » de l’édition 2015 de l’European Enterprise Challenge qui se tenait à Lisbonne, le 3 juillet dernier.

Aurélien Castel, Anne-Sophie Arno et Philbert Sitio-Sitio y ont défendu « BT – ASC », leur projet de mousse qui rebouche les nids-de-poule. Initialement, il avait été présenté au Château de Courrière à l’occasion du concours Young Enterprise Project Challenge (YEP Challenge) destiné aux étudiants de l’enseignement supérieur, et dont l’asbl « Les Jeunes Entreprises » est l’organisatrice.

 

Déjà lauréats de la finale francophone de l’édition belge du concours, ils se voient attribuer une nouvelle reconnaissanceeuropéenne cette fois. Le jury lisboète a épinglé les qualités du projet défendu et son intérêt pour le bien-être de la population et pour l’environnement. Ce concours de l’entrepreneuriat regroupait 23 autres projets imaginés par 90 étudiants et sélectionnés par 16 pays.

 

Félicitations et bonne route !

image003.jpg

 

 

Imprimer

Nouveau : Master en gestion de la maintenance électromécanique - en alternance (Charleroi)

Grille de cours

Les compétences développées dans ce master sont liées à la maintenance électromécanique (maintenance prédictive, gestion maintenance assistée par ordinateur, fiabilité...) et aux connaissances technologiques comme législatives de la gestion de projet. Les techniques de management dispensées permettront à l’étudiant d'encadrer des équipes de techniciens et d'avoir de meilleures perspectives de carrière.

La particularité de ce master, soit l’alternance, est d'acquérir les compétences à concurrence de 60 crédits en entreprise et de 60 crédits au sein de notre Haute Ecole, avec une rémunération de l'entreprise accueillante correspondant au salaire net d'un mi-temps.

La maintenance électromécanique est un domaine connaissant une grande pénurie et la catégorie technique de la HEPH – Condorcet, co-organisatrice de cette formation, dispose déjà des contacts pour assurer une dizaine de places dans des entreprises à vocation électrique ou mécanique de la région de Charleroi. Toutefois, si vous entretenez des relations avec une entreprise qui peut vous encadrer en immersion rémunérée pendant ces deux années de master, vous pouvez proposer votre lieu de stage à l'équipe pédagogique.

Ce master, de niveau universitaire, vous permettra d'acquérir un diplôme de master en 120 crédits mais, attention, il ne concède pas le titre d'ingénieur. La formation est accessible aux diplômés des bacheliers en « électromécanique », en « informatique et systèmes » ou en « biotechnique », sans compléments de crédits.

Le Master en alternance en gestion de la maintenance électromécanique est une co-organisation de l’UMons (Faculté polytechnique) et de la HEPH - Condorcet.

Lieux de la formation :

Catégorie technique de la HEPH – Condorcet : Bâtiment Gramme - boulevard Solvay, 31 à 6000 Charleroi

Renseignements complémentaires ?

Cécile Josse, directrice de la catégorie (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.) - 071 531 319

Patrick Fouda Bana, coordonnateur pédagogique de l'implantation de Charleroi (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.) - 071 531 319

 

Imprimer

YEP Challenge – une 3e victoire consécutive

Des étudiants de 2e année du Master en Sciences de l’Ingénieur Industriel (Industrie) de Tournai et de 1re année du master en Aérotechnique et en Electricité de Charleroi se sont distingués à la finale du concours d'entrepreneuriat (Young Enterprise Project Challenge) organisé par l’ASBL "Les  Jeunes Entreprises". Il s'agit d'un concours prestigieux organisé pour les Hautes Ecoles de la Région wallonne et auquel participent environ 600 étudiants. La Haute Ecole Provinciale de Hainaut – Condorcet décroche, pour la 3e fois consécutive, cette compétition.

Sélectionnés avec 14 autres groupes pour participer à la finale du jeudi 30 avril au Château de Courrière, les représentants des deux projets se sont d'abord hissés jusqu'à la finale (3 groupes retenus sur 16), avant de remporter le prix de l'innovation pour les étudiants du master de Tournai et celui de l'idéation (gestion de la meilleure idée) pour ceux des masters de Charleroi, dont Antoni Fasullo a assuré le coaching.

L’équipe tournaisienne, encadrée et soutenue par Marc Vandercammen, Arnaud Drapier et Damien De Pauw, a aussi remporté le 1er prix du concours et défendra son projet à Lisbonne, en juillet, à l’occasion de la finale européenne.

Bravo à tous !

Imprimer

Manipulation des animaux de laboratoire

Les étudiants de l’implantation athoise ont profité d’une formation organisée à Vendôme, en France, dans le cadre de la manipulation des animaux de laboratoire.

Cette formation de 10 jours a été suivie par des étudiants en biotechnologie et biochimie de la catégorie technique ainsi que par des étudiants en agro-industrie de la catégorie agronomique.

En effet, en Belgique comme dans d’autres pays européens, les animaux utilisés en laboratoire sont protégés légalement et les personnes qui pratiquent des expériences sur les animaux doivent disposer d’un agrément par le Service du bien-être animal du SPF Santé Publique.

Les étudiants qui ont réussi les tests avec succès à l’issue de la formation vont pouvoir bénéficier de cet agrément, ce qui représente un plus tant dans leur formation que sur le marché de l’emploi.

IMG_0217.jpegIMG_0224.jpegIMG_0200.jpegIMG_0220.jpegIMG_0196.jpegIMG_0197.jpegIMG_0211.jpegIMG_0216.jpeg

 

Imprimer