eCampus       Webmail
 
 
 
 


  • Je rebondis 2021
     
     
     
     
     
     
  • CampusUCharleroi
     
     
     
     
     
     
     
     

 
 
 
 
  • COVID-19 - recommandations aux membres du personnel et aux étudiants
  •  
    Le 1er janvier 2021

Quarantaine obligatoire après un séjour de plus de 48 heures en zone rouge.

A compter du 31 décembre 2020, toute personne (le résident comme le non-résident) de retour en Belgique après un séjour d’au moins 48 heures en zone rouge devra se placer en quarantaine. 
La quarantaine peut uniquement prendre fin moyennant un test PCR négatif effectué le septième jour de quarantaine. Cette mesure s’applique pour le moment jusqu’au 15 janvier.

Quelques cas seulement nous concernant font l’objet de strictes exceptions :

  • pour les personnes qui exercent des fonctions critiques dans des secteurs essentiels, le travail peut être autorisé sur le lieu d'emploi moyennant une attestation de l’employeur (conformément à la décision de la Conférence interministérielle Santé publique du 2 décembre 2020)
  • les étudiants sont autorisés à interrompre exceptionnellement leur quarantaine pour présenter un examen (uniquement pour présenter l’examen)
  • les résidents ayant séjourné à l’étranger pour raison professionnelle peuvent déroger à la quarantaine obligatoire jusqu’au 4 janvier, moyennant une attestation de l’employeur certifiant le motif professionnel du déplacement

Aides aux étudiants

La condition des étudiants en situation de précarité s’est aggravée durant la crise sanitaire. Dans ce cadre, des moyens ont été dégagés tant au niveau de la Fédération Wallonie-Bruxelles qu’au niveau fédéral.

Le Pôle hainuyer, tout comme les autres Pôles académiques, a donc été contacté, fin 2020, par le Cabinet de la Ministre Glatigny, afin de pouvoir jouer un rôle proactif en la matière.

Vous trouverez donc, ci-dessous, toutes les informations relatives aux aides disponibles en cette période sanitaire compliquée.

Site enseignement.be

Le site http://enseignement.be renseigne une série d’informations relatives aux dispositions prises en cette période de crise sanitaire, en ce qui concerne notamment les aspects suivants : 

  • Organisation des cours
  • Concernant l'occupation des locaux
  • Concernant les services à la communauté
  • Concernant les examens
  • Concernant les stages
  • Concernant les membres du personnel
  • Circulaires émises par la Communauté française concernant le coronavirus

Santé mentale

La page info-coronavirus de la Plateforme fédérale reprend les informations validées concernant le soutien psychosocial.

Cette plateforme regroupe des services d’aide et de soutien à tous ceux qui peuvent éprouver du stress, de la désorientation, de l’angoisse ou encore de la colère suite à cette période de bouleversements.

Les citoyens peuvent bénéficier d’une première écoute psychosociale, qui redirigera vers un autre service compétent si nécessaire via :

  • Le n° 107 : télé-accueil
  • Le n°103 : écoute enfants et adolescents

Les citoyens, particuliers et professionnels, peuvent, en outre, trouver du soutien via la page unique de l’AVIQ « Trouver du soutien ».

L’ASEB

L’Association pour la solidarité étudiante en Belgique est présente sur 5 sites et offre un service d’épicerie solidaire aux étudiants en difficulté économique. Elle permet aux étudiants d’être mieux informés, orientés, accompagnés, qu’il s’agisse de l’accès aux droits, aux soins, au logement, ou encore d’une aide administrative, et développe des partenariats avec les services universitaires concernés, les associations sportives ou culturelles, les cinémas, les lieux de vie artistiques pour proposer à tous des tarifs préférentiels ou la gratuité. N'hésitez pas à visiter le site de l'association pour plus d'informations !  

Aides COVID-19 octroyées par les CPAS

Le gouvernement fédéral a alloué une subvention de près de 115 millions aux CPAS afin de leur permettre d’octroyer des aides matérielles, sociales, médicales, médico-sociales ou psychologiques aux usagers, dont les étudiants, qui ont perdu une partie de leurs revenus dans le cadre du covid-19 et ne peuvent plus faire face à des dépenses quotidiennes ou liées à des soins médicaux. Les CPAS peuvent utiliser cette subvention pour :

 octroyer des aides relatives au logement, y compris les charges à l’exclusion de la garantie locative

 octroyer des aides relatives à la consommation d’énergie y compris des aides à l'accompagnement et la guidance sociale et budgétaire nécessaires

 octroyer des aides au soutien numérique notamment en vue de favoriser les démarches en ligne, les contacts sociaux et le soutien scolaire

 octroyer des aides psychosociales relatives à la prise en charge de coûts d’intervenants professionnels reconnus dans le traitement des violences conjugales, des problèmes d’anxiété et troubles psychiatriques

 octroyer des aides en matière de santé

6° octroyer des aides pour des factures impayées du fait d’une diminution des ressources

 octroyer d’autres besoins primaires

 octroyer des aides dans le cadre de la lutte contre la pauvreté infantile

Si chaque CPAS est autonome dans la gestion de ces aides, il importe que les étudiants en connaissent l’existence et puissent y faire appel.

Gardez votre enthousiasme, maintenez le cap et ne vous découragez jamais !
Prenez soin de vous et de ceux qui vous sont chers.

 
 

Passerelles

Les diplômés en diététique pourront poursuivre des études universitaires. Quelques masters leur sont ouverts : statistiques – biostatistiques, sciences biomédicales, sciences de la santé publique, sciences du travail, sciences des religions et de la laïcité.