Paramédical

La catégorie paramédicale propose 12 formations. Parmi celles-ci, distinguons les cursus initiaux de type court comme les bacheliers professionnalisants (conduisant à un métier) ou les bacheliers de transition (permettant la réalisation d’un 2e cycle), des masters, qui eux, sont de type long. Des bacheliers de spécialisation de 1er cycle sont également dispensés.

La catégorie s'étend sur quatre implantations : Charleroi, Mons, Saint-Ghislain et Tournai. Les étudiants peuvent intégrer les cursus suivants :

Six bacheliers professionnalisants de 180 crédits : Biologie médicale, Diététique, Ergothérapie, Logopédie, Podologie et podothérapie, Psychomotricité.

Deux bachelier professionnalisant de 240 crédits : Sage-femme, Infirmier - responsable de soins généraux.

Un master en Kinésithérapie de 240 crédits.

Deux bacheliers de spécialisation de 60 crédits : Pédiatrie et néonatologie, Soins intensifs et Aide médicale urgente.

Une formation continue de 60 crédits en Kinésithérapie sportive.

Les différents cursus existant à Charleroi sont : Biologie médicale, Ergothérapie, Kinésithérapie, Podologie et podothérapie ainsi que Infirmier - responsable de soins généraux.

A Mons : Sage-femme, Infirmier - responsable de soins généraux, Pédiatrie et néonatologie ainsi que Soins intensifs et Aide médicale urgente.

A Saint-Ghislain : Biologie médicale et Logopédie.

Enfin, à Tournai, les formations disponibles sont : Diététique, Ergothérapie, Kinésithérapie, Psychomotricité, Infirmier - responsable de soins généraux ainsi que la spécialisation en Kinésithérapie sportive.

La qualité de ces formations contribue à la renommée de la catégorie. La Haute École Provinciale de Hainaut – Condorcet a développé une série de partenariats avec des institutions établies dans de nombreux pays (Espagne, Maroc, Palestine, Sénégal…). Cette reconnaissance lui permet d’offrir aux étudiants une diversité de stages en Belgique, mais également à l’étranger.

La catégorie paramédicale compte bon nombre d’enseignants toujours actifs dans le secteur de la santé, ce qui favorise le partage de connaissances ajustées à la pratique professionnelle. Cette expérience du terrain prépare au mieux nos étudiants.

Imprimer