eCampus       Webmail


Biotechnique

Le Bachelier en biotechnique dispose de compétences en sciences des êtres vivants (biologie, chimie, biochimie) et en technologies nouvelles (électronique, informatique, mécanique, etc.) qui lui confèrent la capacité de mettre en œuvre et de réparer des équipements de haute technicité (médicaux, pharmaceutiques ou agroalimentaire). L’orientation bioélectronique développe une spécialisation dans l’instrumentation médicale et la maintenance hospitalière.

La formation débouchant sur le grade de Bachelier en Biotechniqueest organisée dans le cadre du Décret du 31 mars 2004 de la Fédération Wallonie - Bruxelles, définissant l’enseignement supérieur, favorisant son intégration dans l’espace européen de l’enseignement supérieur et refinançant les universités. Il y est précisé que les objectifs généraux de ce type d’enseignement sont : « Préparer les étudiants à être des citoyens actifs dans une société démocratique, préparer les étudiants à leur future carrière et permettre leur épanouissement personnel, créer et maintenir une large base et un haut niveau de connaissances, stimuler la recherche et l’innovation ».

La formation de bachelier en Biotechnique (organisée par l’enseignement supérieur de type court) correspond au niveau 6 du cadre européen de certifications. En effet, les bacheliers en Biotechnique doivent savoir gérer des activités ou des projets techniques ou professionnels complexes, en faisant preuve de responsabilité dans la prise de décisions dans des contextes professionnels ou d’études imprévisibles. Ils seront aussi amenés à prendre des responsabilités en matière de développement professionnel individuel et collectif.

Les bacheliers en Biotechnique, quelle que soit leur option, seront tout particulièrement sensibles, par la nature de leur formation, aux valeurs sociétales et surtout aux principes du développement durable et à la responsabilité, dans ces matières, des entreprises qui les emploient. Le bachelier en Biotechnique dispose de compétences pluridisciplinaires de base d’une part en sciences du vivant et, d’autre part dans les secteurs techniques.

Selon sa spécialité, le bachelier en Biotechnique :

  • Utilisera les outils informatiques nécessaires à l’analyse, le stockage, la visualisation et la modélisation de données biologiques expérimentales.
  • Traitera les données expérimentales en ayant recours aux banques de données et outils web existants.
  • Aura la maîtrise des sciences du vivant et des techniques de pointe, le rendant capable de comprendre le fonctionnement d’équipements de haute technicité, de permettre leur mise en service, de les entretenir, les dépanner, les développer et les améliorer.
  • Matérialisera des projets de sous-ensembles électroniques destinés aux sciences du vivant, concevra et réalisera des chaînes d’acquisition de données.
  • Participera au développement et à la mise en œuvre de biomatériaux et en particulier de matériaux biocompatibles.
  • Sera capable de comprendre le fonctionnement de systèmes automatisés visant à reproduire certains mouvements du corps prenant en compte les aspects de biomécanique.

A partir du milieu de cycle, l’étudiant sera amené à choisir l’une des 2 options suivantes :

L’option bioélectronique et instrumentation développe une spécialisation dans l’instrumentation médicale et la maintenance hospitalière. La bioélectronique recouvre un ensemble de matières (électronique analogique et numérique, télématique, programmation…) qui sont nécessaires au développement des activités biologique, biochimique et médicale.

L’option bio-informatique porte sur le traitement informatisé des données massivement engendrées par les techniques d’analyses modernes (ADN, protéines, …)

Le Bachelier en biotechnique est organisé en partenariat avec la Haute École en Hainaut
(Avenue V. Maistriau, 8a - 7000 Mons / Tél. : +32 (0)65 33 81 54 / www.heh.be)

Imprimer