Description de la formation

Le titre de Sage-femme est protégé et la formation répond aux exigences de l’Union européenne qui prévoit la reconnaissance mutuelle des diplômes et la libre circulation au sein de l’espace européen. Elle allie cours théoriques, pratiques, activités d’intégration professionnelle et stages. Ces derniers permettent à l’étudiant(e) de poser les actes requis, dans les différents domaines d’exercice tel qu’exigés au niveau fédéral et européen : consultations prénatales, salle de naissance, post-partum, grossesses à risque, centre néonatal ...

Les missions et responsabilités qui incombent à la/le sage-femme sont de plus en plus importantes aujourd’hui. Elle détient l’autonomie et la responsabilité professionnelle dans la prise en charge médicale de la grossesse, de l’accouchement eutocique, du post-partum physiologique, ainsi que dans le dépistage des grossesses à risque et le diagnostic de toutes situations pathologiques.

La profession est encadrée par des règles éthiques et déontologiques propres. Elle touche également le domaine de la prévention et de l’éducation à la santé individuelle et collective qui nécessite aussi des compétences relationnelles et éducatives afin d’accompagner le couple dans son projet de parentalité, de la période préconceptionnelle jusqu’à l’accueil de l’enfant dans sa famille. L’acquisition de connaissances psychologiques, philosophiques, sociologiques et anthropologiques est également fondamentale car l’acte de naissance est un processus porteur de signification profonde dans la vie des êtres humains et amène le professionnel à placer la question du sens de l’existence au cœur de sa pratique.

Imprimer

Condorcet en vidéos