eCampus       Webmail


  • Accueil
  • Actualités
  • INGÉPLUS : un diplôme d'ingénieur de gestion en un an pour les ingénieurs industriels et civils

INGÉPLUS : un diplôme d'ingénieur de gestion en un an pour les ingénieurs industriels et civils

Chaque année, la Haute Ecole en Hainaut (HEH) et la Haute Ecole Provinciale de Hainaut – Condorcet diplôment près de 75 Ingénieurs industriels. Quant aux Ingénieurs civils, ils sont près de 100 à quitter les bancs de la Faculté Polytechnique de Mons (UMONS).

Soucieuses d’offrir la meilleure employabilité possible à leurs diplômés, les autorités de l’Université de Mons, via sa Faculté Warocqué d’Economie et de Gestion et sa Faculté Polytechnique, de la HEH et de la HEPH – Condorcet ont décidé d’organiser dès cette prochaine rentrée académique, un nouveau parcours personnalisé, baptisé « INGÉPLUS » et permettant aux étudiants inscrits au Master en Sciences de l’Ingénieur industriel ou civil d’obtenir à la fois les titres d’Ingénieur industriel ou civil et d’Ingénieur de gestion, soit deux diplômes très prisés sur le marché du travail.

Concrètement, l’étudiant qui s’inscrit à la rentrée de 2017 - 2018 en 1re année d’un Bachelier en Sciences de l’Ingénieur industriel (orientations informatique, industrie ou électricité) ou en Sciences de l’Ingénieur civil (toutes orientations) de la Faculté Polytechnique de Mons, pourra choisir ce parcours « INGÉPLUS » dès la deuxième année (soit en 2018 - 2019) et achever son cursus avec le diplôme d’ingénieur de gestion en poche.

« INGÉPLUS » est, en effet, un projet individuel à construire, dès l’entrée en Bachelier, par le choix de crédits orientés économie et gestion. Pour accéder à ce parcours personnalisé offrant deux diplômes complémentaires, les étudiants devront, durant leur formation initiale, avoir choisi l’orientation informatique (HEH) ou industrie / électricité (HEPH – Condorcet) et avoir suivi l’option gestion. La réussite du certificat en entrepreneuriat constitue également une condition nécessaire pour rejoindre la Faculté Warocqué d’Economie et de Gestion (UMONS) où ils pourront parfaire leur formation en économie et gestion et obtenir le titre d’Ingénieur de gestion, en complément de leur titre d’Ingénieur industriel ou civil.

La plus-value de cet ingénieux parcours est confortée par l’expérience d’un spécialiste, qui, au quotidien, recourt à l’utilisation de compétences managériales et se dit convaincu de la pertinence d’un profil élargi d’ingénieur à « double casquette ». « Ce double diplôme est un plus indéniable ! », confirme donc Jean-Jacques Cloquet, CEO (pour « Chief Executive Officer ») du Brussels South Charleroi Airport.

« Dans le monde actuel du travail, poursuit M. Cloquet, le fait pour un ingénieur civil ou industriel de disposer, en plus de solides connaissances en langues, de compétences techniques et managériales est évidemment un réel plus. Les employeurs sont à la recherche de ce type de profil : cela leur évite souvent de devoir engager deux personnes lorsqu’un candidat bénéficie de ces formations complémentaires. Se doter d’un Master en gestion en un an de plus constitue donc un réel atout pour ces jeunes ! Ils auront face à eux une panoplie plus large de fonctions et d’emplois au sortir de la filière d’étude. Personnellement, si j’avais eu la possibilité de suivre une telle formation, je l’aurais fait sans hésiter ! C’est un gain de temps pour leur future carrière et un atout supplémentaire indéniable sur le marché du travail ! »

Imprimer