eCampus       Webmail


Permaculture ?

L'implantation de Marcinelle affirme son penchant pour la nature. Depuis quelques jours, les étudiants s’activent autour d’un projet de permaculture. Le temps est à la préparation du sol et aux petits semis... S’impliquer dans le développement et l’entretien d’une forme de potager dans la cour intérieure de l’école, tout en créant du lien avec les enseignements proposés par les catégories pédagogique et , voilà l’objectif premier de ce projet imaginé par l’équipe éducative.

Johan Mailier, enseignant coordinateur du projet : « Je trouvais ça particulièrement intéressant et motivant d'initier les étudiants à une discipline qui offre des pistes d'actions positives en réponse aux enjeux sociaux, économiques et environnementaux de notre époque. La permaculture pourrait en effet être vue comme l'art de créer des écosystèmes dans lesquels l'humain entretient des relations bienveillantes avec toutes les espèces. Cette pratique se fonde sur les trois principes suivants : prendre soin des humains, prendre soin de la terre, et redistribuer les surplus. »

Reverdir le pas de sa porte

Même s’il n’en est qu’à ses balbutiements, le nombre d'intéressés va croissant. Des séances de jardinage un brin atypiques sont proposées à tous les « habitants » de l’implantation. Vient qui veut, il n’existe aucune obligation de participation. Des échanges informels y naissent, au sujet des espèces de plantes utiles mais méconnues, de la façon de réintroduire la vie dans le sol, de créer des microclimats favorables, de favoriser les interactions bénéfiques entre espèces, de conserver ou de cuisiner les fruits de nos futures récoltes...

Johan Mailier - « L'espace de quelques heures, on s'accorde le temps de rêver et de construire ensemble le monde de demain... À chaque fois, ces moments privilégiés créent de nouveaux liens et nous rechargent pleinement les batteries ! »

Imprimer