Description de la formation

Les compétences développées dans ce master sont liées à la maintenance électromécanique (maintenance prédictive, gestion maintenance assistée par ordinateur, fiabilité...) et aux connaissances technologiques comme législatives de la gestion de projet. Les techniques de management dispensées permettront à l’étudiant d'encadrer des équipes de techniciens et d'avoir de meilleures perspectives de carrière.

Les aptitudes du diplômé se fondent ainsi sur un ensemble de connaissances scientifiques, techniques, économiques, sociales, éthiques et humaines, permettant de développer une pensée critique et d'élaborer des solutions innovantes au sein des entreprises dans un contexte régional, national ou international.

La particularité de ce master, soit l’alternance, est d'acquérir les compétences à concurrence de 60 crédits en entreprise et de 60 crédits au sein de la Haute Ecole, avec une rémunération de l'entreprise accueillante correspondant au salaire net d'un emploi à mi-temps. Le programme de l’étudiant est dès lors composé de 120 crédits répartis sur 2 ans dont 60 crédits seront validés sur la base des activités d’enseignement dispensées en haute école et 60 crédits seront validés sur la base d’activités en entreprise.

La maintenance électromécanique est un domaine connaissant une grande pénurie et la catégorie technique de la HEPH – Condorcet, co-organisatrice de cette formation, dispose déjà des contacts pour assurer une dizaine de places dans des entreprises à vocation électrique ou mécanique de la région de Charleroi. Toutefois, si l’étudiant entretient des relations avec une entreprise capable de l’encadrer en immersion rémunérée pendant ses deux années de master, il peut proposer son lieu de stage à l'équipe pédagogique.

Ce cursus, de niveau universitaire, permet l’acquisition d’un diplôme de master en 120 crédits mais, attention, il ne concède pas le titre d'ingénieur. 

Co-organisé par la HEPH – Condorcet et l’UMONS (faculté polytechnique).

Imprimer

Condorcet en vidéos